Recouvrement des impayés : des solutions simples existent

Retard de paiement et factures en attente : nombreux sont les entrepreneurs ou les artisans qui ont des problèmes financiers à cause d’un client refusant d’acquitter ses dettes, pour certains d’entre eux les conséquences sont parfois vitales avec faillite à la clé ! La solution pour régler le litige ? Faire appel à une société spécialisée, qui prend totalement en charge le processus de recouvrement des impayés.

Le recouvrement des impayés : une nouvelle vision

Si dans le passé, la récupération de dettes s’effectuait parfois de manière très autoritaire, les meilleurs professionnels en recouvrement privilégient aujourd’hui une approche à la fois humaine et positive. Le but ? Permettre au débiteur et au créancier de trouver une solution d’entente efficace, adaptée aux besoins de chacun. L’écoute est de mise et aucun jugement n’est fait : la situation est étudiée de la manière la plus objective possible de façon à mettre en place une solution gagnant-gagnant.

Des valeurs sûres

L’intégrité et l’engagement sont les mots d’ordre des spécialistes du recouvrement. La procédure est effectuée en toute transparence, avec un suivi régulier assuré auprès du créancier. La société met tout en œuvre pour faire aboutir positivement la demande, quelle que soit sa complexité. Tisser un lien de confiance avec chaque client est primordial, grâce à une écoute attentive et à une confidentialité assurée. Elle est aussi le gage d’une continuité du lien commercial qui unit commanditaires et fournisseurs dans un échange fondé sur la confiance et non plus la menace.

Une procédure simplifiée

De nombreuses entreprises de recouvrement mettent la technologie à votre service, pour un gain de temps considérable. En très peu de temps, le contact est pris et la procédure démarre très rapidement. Tous les documents nécessaires au recouvrement peuvent être envoyés numériquement, en quelques clics. En plus d’une plateforme intuitive, vous bénéficiez de la réactivité et de l’expertise de professionnels chevronnés.

Un service accessible à tous

Quels que soient votre statut, le type de votre entreprise, vous pouvez faire appel à une société de recouvrement pour le recouvrement des impayés.

La procédure, pas à pas

Simplicité et savoir-faire : les professionnels en recouvrement vous facilitent la vie et vous permettent de vous adonner entièrement à votre activité professionnelle, en attendant l’aboutissement de la procédure.

Les entrepreneurs sous-estiment souvent que ce qui semble techniquement à leur portée les éloigne de leur cœur de métier, en la matière il est important de comprendre que chacun doit conserver son énergie au mieux de ses compétences, en clair : à chacun son métier !

Contacter une société de recouvrement

Vous l’avez compris : le meilleur moyen pour régler votre litige est de passer par une plateforme spécialisée dans le recouvrement des impayés. Après la création de votre compte, un professionnel vous contacte, ou vous pouvez le faire directement en ligne. Vous envoyez une copie des factures impayées et vous signez numériquement un mandat qui autorise la société à commencer l’opération de recouvrement. Le tout, sans payer de frais de dossier et sans engagement : les honoraires de l’entreprise de recouvrement sont perçus uniquement si la procédure aboutit de manière favorable.

Une prise en charge complète

Avec une société de recouvrement des impayés, vous êtes assurément entre de bonnes mains. Il vous suffit de la laisser agir. Ses professionnels prennent contact avec vos débiteurs et tentent de trouver la solution la plus adaptée à la situation : négociation à l’amiable dans un premier temps, puis action judiciaire si le problème n’a pas pu être réglé.

Une finalisation sûre et rapide

Si la procédure se conclut favorablement, ce qui est majoritairement le cas, vous recevez rapidement l’argent suite au recouvrement des impayés sur votre compte bancaire. Les frais de l’agence de recouvrement sont déduits de cette somme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.