L’importance de l’entretien du toit et des gouttières

L’entretien des toits et de certaines parties des bâtiments est souvent négligé, car ils sont considérés comme des éléments extrêmement durables qui ne nécessitent pas beaucoup de travail.

En réalité, des zones telles que les toits et les gouttières peuvent être très dangereuses si elles ne sont pas traitées correctement, et surtout si elles ne sont pas entretenues régulièrement.

Chaque gestionnaire immobilier en Italie aura dû discuter avec ses locataires de la nécessité de l’entretien ordinaire et extraordinaire de ces parties des maisons qu’il gère, et comprendre le calendrier à suivre pourrait être utile pour contrer les objections de nombreuses familles.

Pourquoi entretenir le toit ?

L’actualité récente, notamment liée aux conditions météorologiques en constante évolution, a montré combien il est important d’avoir un toit en bon état.

Il protégera adéquatement votre maison et empêchera les dommages aux tiers.

Imaginez qu’une partie de votre toit s’effondre à cause de la pluie ou d’un vent violent : comment vous sentiriez-vous si cette partie devait heurter une voiture en stationnement ou, pire encore, une personne ?

C’est pourquoi vous devez prévoir un entretien régulier et spécial pour votre toit.

L’entretien courant des toits consiste en une inspection générale du toit, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Il vérifiera, par exemple, l’étanchéité de la structure du toit, mais aussi la présence éventuelle d’infiltrations d’eau, qui pourraient rendre le toit très dangereux.

L’entretien extraordinaire, en revanche, sera plus approfondi, et portera sur toutes les parties de la toiture, afin de vérifier qu’elle est vraiment en bon état, et dans le but d’intervenir avant qu’il ne soit trop tard.

Calendrier de l’entretien

L’entretien ordinaire et extraordinaire peut suivre des calendriers différents selon les matériaux utilisés pour fabriquer le toit, mais il existe des règles générales à appliquer dans tous les cas.

L’entretien de routine, qui consiste en une inspection générale interne et externe, doit être effectué au moins tous les deux ans.

L’entretien extraordinaire, en revanche, sera effectué tous les dix ou vingt ans, en tenant évidemment toujours compte des conditions climatiques auxquelles la maison est exposée, mais aussi des matériaux avec lesquels le toit a été fabriqué à l’origine.

C’est sur la base de ces contrôles que certains types de problèmes peuvent être détectés.

Voici quelques-uns des problèmes les plus courants :

  • La présence de fissures ;
  • Rupture des bardeaux, par exemple à la suite des conditions climatiques ;
  • Déplacement des tuiles ;
  • La formation d’amoncellements de débris et autres dépôts entre les éléments de la toiture.

Dans tous ces cas, une intervention sera évidemment jugée appropriée, et sera plus ou moins incisive en fonction de la gravité de la situation.

Calendrier de l’entretien en fonction du type de toiture

Outre les règles générales que tout bon gestionnaire doit respecter (et faire respecter), il existe également des règles spécifiques relatives au matériau utilisé pour la construction du toit.

C’est pourquoi on observe des délais différents pour chaque type de toit.

Le toit en tuiles

C’est l’un des types de toiture les plus délicats, c’est pourquoi il nécessite un entretien de routine chaque année, et un entretien extraordinaire au moins tous les cinq ans.

Des rénovations plus importantes, en revanche, peuvent être réalisées sur une période de dix à trente ans, en fonction de l’état de la toiture, mais aussi des conditions climatiques de la région où se trouve la maison.

Le toit à poutres

En présence d’un toit à chevrons en bois, il sera nécessaire d’effectuer un traitement spécifique chaque année pour maintenir la structure en bon état.

Si, en revanche, les chevrons sont en métal, il est indispensable de faire appel à une entreprise spécialisée pour renouveler la teinture de protection contre la corrosion tous les trois ans.

Toit plat

Ce type de toiture nécessite différentes formes d’entretien.

L’entretien de routine peut être effectué chaque année, et l’entretien extraordinaire tous les six ans. De véritables rénovations peuvent être effectuées tous les 15-25 ans.

Nettoyage et entretien des gouttières

Un autre élément souvent négligé est celui des gouttières.

Ils permettent à l’eau de s’écouler librement et doivent toujours être maintenus propres.

Tout gestionnaire immobilier, et dans de nombreuses autres villes également, devrait prévoir un nettoyage annuel des gouttières.

Le nettoyage des gouttières doit être effectué dès la chute des premières feuilles, c’est-à-dire au début de l’automne, afin que la gouttière ne soit pas bouchée pendant tout l’hiver.

Évidemment, en fonction de la zone dans laquelle vous vous trouvez, des opérations semestrielles peuvent également être envisagées, surtout si la copropriété ou la maison est située près d’arbres qui perdent leurs feuilles.

Le nettoyage des gouttières peut certainement être effectué par des experts.

Ils commenceront par inspecter la gouttière et vérifieront qu’elle n’est pas bouchée.

Ces derniers peuvent être retirés à l’aide d’outils spéciaux, composés de sondes et de nettoyeurs à pression.

De cette manière, la gouttière peut être débarrassée de tout ce qui pourrait entraver la libre circulation de l’eau et de la neige.

L’importance de l’entretien des gouttières

Dans de nombreux cas, on pense que la gouttière ne joue pas un rôle majeur dans la sécurité de la maison, mais quiconque pense cela se trompe lourdement.

La gouttière est un élément essentiel pour permettre l’évacuation de l’eau et de la neige et pour dégager le toit lors des tempêtes.

Une gouttière obstruée ou, pire encore, endommagée, peut entraîner des dégâts importants pour la maison ou le bâtiment dans lequel elle est installée.

Par exemple, elle peut entraîner des infiltrations d’eau et la formation de moisissures, ce qui peut avoir un impact important sur la structure de base d’un bâtiment.

C’est précisément pour ces raisons qu’il est toujours nécessaire de prévoir le contrôle, le nettoyage et l’entretien, ordinaire ou extraordinaire, des gouttières des immeubles et des maisons privées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.