voyage Cambodge

Vous rêvez de faire un voyage Cambodge mais vous avez l’aviophobie ou la peur de l’avion ? Il s’agit d’un problème qui vous empêche de faire des découvertes depuis toujours ? Et pourtant, sachez qu’il est possible de la vaincre. Nous avons justement quelques conseils à vous donner afin que vous puissiez enfin prendre la tournure de votre vie et monter dans un avion sans en avoir la peur bleue. Suivez nos recommandations.

Rationnaliser les dangers d’un vol en avion

Avant qu’un voyage au Cambodge se réalise, il faut vaincre la peur de monter dans l’avion. Pour y arriver, il y a trois points à retenir.

Le premier concerne la double panne de moteur. Les personnes qui n’arrivent pas à voyager en avion par peur d’un accident causé par une panne de moteur en plein vol doivent savoir que l’appareil ne peut pas tout de suite s’écraser même si ses deux moteurs s’arrêtent. Il peut encore faire 350 km de vol pour trouver un aéroport où atterrir. Cela équivaut à environ 60 minutes de vol.

Le second point important concerne les compagnies low-cost. Il y a aussi des gens qui n’osent pas voyager et prendre les offres des compagnies low-cost car ils pensent que leurs flottes sont vétustes. Contrairement aux idées reçues, elles ont toujours des avions neufs car elles les revendent après un maximum de 5 ans d’usage.

Le troisième et dernier point à connaitre concerne les trous d’air. Là encore, il s’agit d’une idée reçue car en réalité, ils n’existent pas. L’avion ne pourra donc pas tomber dans le vide en plein vol.

Comprendre sa phobie et travailler à la vaincre

Pour vaincre sa peur, il faut d’abord la comprendre. Cela consiste à déconstruire les blocages mentaux qui la provoquent et donc les affronter. Mais cette étape ne peut pas être forcée. Il faut agir progressivement sur quelques dimensions notamment la dimension cognitive, l’émotionnel et le comportement. La peur a forcément un rapport avec l’une ou bien l’ensemble de ces dimensions.

Afin de calmer au mieux le centre cérébral relatif à la peur, diverses thérapies peuvent aider comme la sophrologie, la méditation, la relaxation et les thérapies cognitivo-comportementales. Il est aussi possible de mettre en œuvre des techniques de respiration comme celles qui travaillent la cohérence cardiaque.

Quelle que soit la méthode utilisée, l’objectif reste le même : apprendre à gérer son stress et donc à réduire petit à petit ses peurs puis les faire disparaitre complètement pour pouvoir faire un voyage Cambodge en avion.

Gérer ses angoisses

Presque toutes les personnes qui souffrent d’une aviophobie souffrent aussi d’une crise d’angoisse aussi appelée attaque de panique. Il s’agit du niveau ultime de la peur. Arrivée à ce stade, la personne ne peut plus rien contrôler et sa phobie la submerge. Non seulement elle stresse mais elle souffre aussi psychiquement et physiquement.

La phobie de l’avion peut avoir plusieurs symptômes comme les palpitations, les vertiges, la sensation d’étouffement, les picotements, les nausées, les frissons, les sueurs, etc. Quand l’un de ces symptômes apparait, il est nécessaire de laisser à l’organisme le temps de décharger toute l’adrénaline qu’il a en réserve. Alors l’idéal est d’éviter qu’ils aient lieu. Pour ce faire, il faut réduire au maximum les stresseurs. Ce sont les facteurs extérieurs qui peuvent accroitre la nervosité comme les produits excitants, les conflits, etc. Il faut donc faire le vide avant de monter dans un avion. Il faut aussi faire une bonne organisation du voyage Cambodge pour réduire voire éviter le stress de dernière minute. Et pour finir, il est nécessaire de faire une pratique régulière des techniques de respiration ventrale. Cela diminue considérablement le stress.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *