enfant

Le jeu est présent dans l’univers des enfants depuis les premiers temps de l’histoire. À travers elle, l’enfant s’approprie son image, son espace, son environnement socioculturel, en réalisant des interrelations et inversement. L’enfant est un être complexe et dans l’éducation actuelle il ne faut pas le considérer comme un homme en miniature, ni comme un individu sans droits et devoirs. Cette étude monographique a comme cœur de sa problématique la manière dont les jeux des enfants peuvent aider à la construction de l’enfant (de 6 ans en particulier) à partir d’une proposition d’éducation transformatrice. De ce fait, l’objectif vise la construction d’une étude bibliographique sur le sujet, en cherchant un soutien théorique et méthodologique pour fournir aux éducateurs une proposition éducative basée sur des valeurs éthiques, morales et affectives à travers les jeux d’enfants.


C’EST QUOI LE JEU POUR L’ENFANT ?

Les jeux qui peuplent l’univers des enfants sont les moyens par lesquels les enfants s’expriment dans le monde. C’est en eux qu’ils jouent des rôles, créent des personnages, explorent les jouets et trouvent enfin un sens à leur vie. Un jouet est un objet ou une activité ludique, unique ou de loisir, généralement associé aux enfants et également utilisé parfois pour décrire des objets (ayant le même but) destinés aux adultes. En pédagogie, un jouet est tout objet que l’enfant peut utiliser dans l’acte de jouer. Les jouets sont d’une importance vitale pour le développement et l’éducation d’un enfant car ils favorisent le développement symbolique, stimulent l’imagination, la capacité de raisonnement et l’estime de soi de l’enfant. De ce fait une question ultime se pose : comment amuser donc un enfant et particulièrement un enfant de 6 ans lors d’un anniversaire ou d’une grande fête de famille ? Nous vous proposons ci-dessous quelques idées.

 

MOYENS POUR AMUSER L’ENFANT

L’enfant manifeste ses envies diverses de jeu par plusieurs manières. Retenons en quelques-unes pour nous faire comprendre la valeur du jeu pour l’enfant et surtout le rôle de l’éducateur.

  • Dans un premier temps, on a le jeu symbolique qui fait référence à l’idée de symbolisation comme son nom l’indique. En effet, c’est par le simulacre que l’enfant imagine des choses irréelles, abstraites et extérieures à sa réalité. Le jeu symbolique permet à l’enfant de jouir d’une présence ou d’une permanence de quelque chose. D’un point de vue étymologique, le simulacre est synonyme de chimère, un monstre mythologique qui aurait la tête d’un lion, le corps d’une chèvre et la queue d’un serpent, et qui mettrait le feu par ses narines. Dans l’histoire de l’enfance, on ne s’est jamais autant préoccupé des enfants qu’aujourd’hui, mais on constate que l’enfant n’a plus le temps de vivre ses jeux et ses fantasmes, si bénéfiques pour son développement mental et émotionnel.

 

  • D’une part, la spontanéité et l’expression enfantine sont valorisées, d’autre part, leurs manifestations naturelles sont bloquées. Les parents sont les premiers agents sociables et les éducateurs pour leurs enfants. Mais ils ne prennent pas la plus grande part de responsabilité sur eux. L’importance du jeu dans le développement et l’apprentissage des enfants est défendue, mais lorsque nous leur ordonnons, dans certaines circonstances, d’arrêter de jouer et qu’ils résistent, cette rébellion n’est pas comprise et est réprimandée avec “l’autorité des adultes”. Les enfants sont encouragés à s’élever et à s’exprimer uniquement de la manière qui est idéalisée pour eux.

 

 

AUTRES MOYENS D’AMUSEMENT

Les jeux gonflables sont des structures en PVC (Polychlorure de Vinyle) ou nylon d’une dimension d’environ 10 m2, et composés essentiellement d’air. Ils peuvent accueillir en grande majorité les enfants au cours des fêtes comme les anniversaires et bien d’autres.

Le matériel est le plus souvent ouvert à la location auprès de particuliers et peut également s’acheter. Les types de structures gonflables sont nombreux. Parmi les plus connus, on retrouve le château mais aussi le toboggan. À cela s’ajoutent souvent des activités plus sportives, comme les combats de sumos, le baby-foot humain ou encore le tir à l’élastique. Ces activités gonflables peuvent s’accompagner d’accessoires supplémentaires obligatoires comme la soufflerie indispensable pour la bonne utilisation du château gonflable, ou encore les boules pour la piscine à boules. Les conditions d’utilisation des jeux gonflables restent encadrées par des règles très strictes. Par exemple, l’enfant doit enlever ses chaussures, déposer ses lunettes, ne pas avoir de chewing-gum ou de nourriture en main et ne pas être maquillé. Les parents doivent aussi contrôler que les enfants ne se bagarrent pas dans la structure gonflable. L’âge-limite d’utilisation des structures gonflables se situe souvent aux alentours de 14 ans. Au-delà, l’accès à la structure gonflable n’est plus possible en raison du poids généré. En effet, le château gonflable est alimenté par une soufflerie qui fonctionne sans arrêt. Cette soufflerie placée à l’arrière de la structure gonflable envoie continuellement de l’air. Les différents morceaux de PVC qui forment le château gonflable sont cousus entre eux et les coutures ne sont pas étanches et supportent un certain poids. Si un poids important arrive sur la structure gonflable, les coutures forcent et s’ouvrent définitivement. Alors, louer une structure gonflable pour un enfant de 6 ans revient à louer la structure appropriée pour la satisfaction personnelle de l’enfant en question.

 

En espérant que cet article vous ait donné quelques idées pour amuser les enfants lors de votre prochaine fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *