Travailler en freelance : avantages et inconvénients

Au vu de l’augmentation du nombre des freelances, on peut supposer que se mettre à son compte est très avantageux. Toutefois, il y a des aspects négatifs qu’il convient de dépasser si on veut développer sa carrière. Pour aider ceux qui souhaitent tenter l’aventure, nous mentionnons ici les mérites et les désavantages du freelance.

Travailler en freelance dans l’univers de l’IT

Être freelance informatique, c’est devenir un professionnel indépendant dans le domaine des technologies de l’information (IT). La mission freelance informatique consiste à intervenir auprès des entreprises clientes pour l’aider dans ses projets digitaux. En tant qu’expert, votre rôle est d’apporter votre expertise et votre savoir-faire pour résoudre les problématiques des entreprises.

Ces dernières ont besoin de profils divers pour réussir leur projet de digitalisation :

●       analyste,

●       ingénieur,

●       consultant,

●       concepteur,

●       développeur,

●       business manager,

●       technicien support,

●       directeur de projets,

●       responsable infrastructures,

●       etc.

Le besoin en freelance informatique touche des domaines très variés :

●       ERP,

●       CRM,

●       Cloud,

●       DevOps,

●       Big data,

●       Digital marketing,

●       Gestion de projet,

●       Développement Web,

●       Business intelligence,

●       Système d’information,

●       Administration réseaux,

●       etc.

 

Les avantages qu’on peut tirer quand on travaille en freelance

En optant pour le freelancing, vous devenez un travailleur indépendant, vous ne dépendez plus d’un supérieur hiérarchique. Vous n’êtes pas un salarié, c’est-à-dire vous devenez un prestataire de service intellectuel.

Ce statut vous confère un grand nombre d’avantages :

  • Vous êtes libre d’organiser votre rythme de travail à votre convenance. Par exemple, vous pouvez prendre des congés sabbatiques quand vous voulez.
  • Vous pouvez organiser vos horaires de travail en faveur de votre vie privée. Vous pouvez poser vos jours de repos comme vous le souhaitez.
  • Vous pouvez choisir les missions que vous voulez accomplir ou non, en fonction de votre disponibilité et de votre intérêt (nature du projet, durée de la mission, rémunération, etc.).
  • Le freelance informatique est rémunéré à sa juste valeur. Il est, dans la majorité des cas, mieux payé qu’un salarié. Il définit lui-même sa rémunération en fixant son TJM (taux journalier moyen).

Les difficultés auxquelles on peut faire face quand on se met à son propre compte

On ne peut pas nier que : travailler en freelance présente également des inconvénients.

L’irrégularité des revenus

C’est lorsque vous n’avez pas de missions, vous ne touchez pas de rémunération. Il y a des mois où vous recevez des projets importants, et il y a des mois où vous ne recevez aucune mission, malgré des prospections intenses.

L’irrégularité du rythme de travail

Même si vous êtes libre d’organiser vos horaires, certaines missions auront le dessus sur votre emploi du temps. Certaines tâches chronophages vous obligent à travailler jour et nuit, et même le week-end.

Moins de crédibilité auprès des banques

Pour une banque, le freelance équivaut à un salaire instable et un salaire irrégulier. Aussi, les travailleurs indépendants ont du mal à obtenir un crédit bancaire.

Comment surpasser les inconvénients du freelance pour booster votre activité ?

Si vous souhaitez aller loin dans le domaine du freelancing, voici les astuces pour donner un coup de pouce à votre carrière.

Inscrivez-vous sur une plateforme de freelance

Une plateforme freelance vous aide à trouver des clients rapidement et facilement. Elle vous met en relation avec des entreprises qui cherchent des candidats de votre profil pour des missions ponctuelles. En optant pour une plateforme freelance qui gagne la confiance de nombreuses entreprises, vous bénéficiez d’une plus grande visibilité.

Choisissez le statut adapté à vos besoins

En vous mettant à votre propre compte, vous devenez un entrepreneur. Vous pouvez créer une entreprise individuelle et obtenir le statut d’un micro-entrepreneur. Vous pouvez aussi créer une EURL, et obtenir le statut d’associé unique de votre entreprise. Et enfin, vous pouvez opter pour le portage salarial. Vous exercez votre métier en tant que travailleur indépendant, et vous confiez toutes les tâches administratives à une entreprise dédiée.

Salarié ou freelancer, il y aura toujours des avantages et des inconvénients. À vous de choisir le statut qui vous permet de vous épanouir et qui vous aide à atteindre vos objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.