Le travail d’un chauffeur de taxi consiste à conduire une automobile pour transporter à destination les clients. Il doit savoir le bon moment et le bon endroit où se placer pour avoir plusieurs clients. Cependant, les chauffeurs de taxi doivent utiliser une bonne stratégie pour y arriver. C’est un métier en pleine expansion, vu qu’on s’est déjà habitué à appeler un taxi, et moins à attendre le bus passer.

 

Les avantages d’un chauffeur taxi

 

Le travail d’un chauffeur de taxi a plusieurs avantages, surtout pour ceux qui veulent être autonomes. Le chauffeur de taxi peut transporter toutes les personnes (malades ou handicapées, personnalités importantes, touristes, home d’affaires. Les courses sont toutes différentes, c’est ce qui importe du piment dans le métier. On a aussi une totale liberté surtout sur les routes lorsqu’on attend un client. Toutefois, on doit toujours garder en tête que ce sont les courses qui génèrent de l’argent. Plus on a du travail, plus on aura de l’argent. Le chauffeur découvre aussi constamment de nouveaux lieux, car il n’a pas d’itinéraire fixe. C’est au gré du client qu’i les déplace, ainsi, on peut tomber sur des bâtiments, des quartiers intéressants. En outre, le travail consiste surtout à rendre service avec confort à toutes les personnes nécessitantes. En effet, il fait tout pour que le client qu’il emmène arrive à l’heure à leur destination. Par ailleurs, c’est un travail stable. Les chauffeurs qui travaillent pour une entreprise reçoivent un salaire fixe. Cependant, les pourcentages vis-à-vis des recettes de chaque jour et les pourboires sont aussi nombreux. Le taxi conventionné 77.

 

Les inconvénients du travail d’un chauffeur taxi

 

Comme tout travail, ce n’est pas toujours agréable d’être un chauffeur de taxi conventionné 77. Durant les courses, on peut tomber sur des clients irrespectueux et désagréables qui ne considèrent pas le chauffeur tel un être humain. Parfois, on n’a droit à ni bonjours, ni merci ni au revoir. Le travail de nuit est aussi dangereux surtout dans certains bâtiments ou quartiers. Le stress issu de la circulation est aussi un véritable inconvénient du métier. En effet, on peut passer sur route avec des embouteillages dans les villes. Il travaille entre 8 à 10 heures par jour sur un volant et cela fait qu’on manque d’activité physique. On doit faire un exercice physique à part pour compenser les temps durant lesquels on est immobile sur le volant. Les chauffeurs de taxi sont certes indépendants, mais ils doivent sortir de leurs poches les frais élevés d’entretien de la voiture.

 

Les compétences requièrent

 

Pour être embauché comme étant un chauffeur de taxi, dois avoir quelques qualité et compétence. Il doit être toujours disponible durant tous les jours ouvrables. On toujours se monter patient et calme. On peut aussi amener à travailler le week-end et les jours fériés. En outre, on doit toujours avoir le sens d’orientation. La courtoisie se veut aussi que le chauffeur se comporte avec une grande amabilité, même durant les situations les plus embarrassantes.Le chauffeur de taxi indépendant œuvre aussi pour son compte, et doit, de ce fait, constituer une clientèle fidèle.

 

Les évolutions possibles avec le métier

 

Après une longue carrière de chauffeur de taxi, on peut faire plusieurs choses. On peut travailler un une entreprise de taxi, ainsi, on emprunte une voiture qu’on redépose au garage vers la fin du service.Vers la fin de la carrière aussi, on peut être locataire. Si on a un véhicule de qualité, on peut la déposer dans une entreprise pour être en redevance totale mensuellement. Le difficile et long dans tout cela est d’attendre la sortie des documents probants à la conduite d’un taxi. Les autorisations de stationnement peuvent aller jusqu’à une dizaine d’années sur la voie publique. On peut aussi s’évoluer dans plusieurs domaines si on est chauffeur de taxi conventionné 77. En effet, on peut se tourner vers les transports spécialisés : scolaires, handicapés, livreur de médicaments, chauffeur de grande remise.

Le chauffeur débutant et confirmé peut tout joindre une société de taxi. Alors, ils peuvent être locataires ou salariés normaux. En outre, les chauffeurs peuvent s’installer pour leur compte, c’est une situation convoitée, mais elle comporte de frais importants.On doit aussi acheter une voiture avec une licence obligatoire et l’assurance professionnelle que l’on doit renouveler chaque fois.

 

Les qualités et savoir-faire requis pour être chauffeur de taxi

 

Un chauffeur de taxi conventionné 77 doit être résistant parce que la circulation devient très difficile en ville. Il doit aussi être disponible pour tout appel, jour et nuit, quel que soit le jour de la semaine ou la période de l’année. Il doit être courtois, car il est en contact d’une clientèle diverse. Il faut rester aimable en toute circonstance pour les fidéliser.

Comme savoir-faire, il doit savoir accueillir la clientèle de façon remarquable, préciser la destination ainsi que les impératifs avec le client. En fonction de chaque trafic, il doit déterminer le meilleur itinéraire au meilleur délai. Bien sûr, il doit savoir conduire le client, connaitre toutes les routes et l’emmener à temps au lieu de destination. Le chauffeur de taxi doit renseigner les papiers de bord de la voiture. Par ailleurs, il doit assurer la maintenance de haut niveau, réaliser un entretien manuel, des déplacements urbains, des déplacements régionaux, des déplacements nationaux et même des déplacements internationaux.La conduite d’une voiture nécessite aussi un certificat d’aptitude pour la conduite « grande remise », pour conduire un véhicule avec un certificat de capacité professionnelle relatif à la conduite de taxi conventionné 77 et pour conduire un véhicule avec une autorisation transport de personne. Les chauffeurs qui transportent des animaux aussi doivent avoir un certificat respectif à cela. En outre, il doit encaisser le paiement pour le déplacement, faire le devis et délivrer une facture si nécessaire. Il peut faire un circuit personnalisé et touristique avec des commentaires suivant la demande du client.

Pour mener à bien son travail, un chauffeur de taxi doit avoir des notions sur la maintenance de véhicule de premier niveau, les règlementations en rapport avec le métier, la mécanique automobile, la lecture des cartes routières, l’habilitation prévention et secours civiques niveau 1 ou PSC1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *