L’installation CVC dépend du type de combustible à choisir ou de la méthode de chauffage ou de climatisation à prendre en compte lors de la construction de sa maison. Voici une petite idée sur les types de chauffages les plus répandus en France.

Chauffage électrique

En optant pour ce système, il faut considérer que, bien que cette installation CVC en Île de France soit beaucoup moins chère qu’un système de chauffage au gaz, puisqu’aucun travail n’est requis pour son installation, le tarif de l’électricité est plus cher que le gaz naturel actuel.

Le chauffage électrique est une bonne option dans les régions chaudes, où il ne faut pas beaucoup d’énergie ou de temps pour chauffer la maison. Parmi les types de chauffage, celui-ci est idéal pour les résidences secondaires, où l’utilisation est limitée à de courtes durées, et dans les petites maisons, qui chauffent rapidement.

Chauffage au gaz

Le chauffage au gaz naturel est parfait car nous n’avons pas à nous soucier de son stockage ou de sa distribution, cependant, son approvisionnement ne s’étend généralement pas loin des villes.

Le second, le diesel C, est un peu plus dangereux, puisqu’il doit être stocké dans des réservoirs à l’intérieur de la maison ; Il est également plus polluant et sale, bien qu’il soit un bon choix pour chauffer de grandes maisons.

Le gaz propane est parfait pour les grandes maisons ou les maisons des petites villes, car il a un pouvoir calorifique plus élevé que le gaz naturel et similaire au diesel; Il peut être stocké à l’extérieur de la maison, dans de petits conteneurs ou dans des entrepôts, ce qui le rend moins sûr que le gaz naturel.

Chauffage électrique par convecteurs

Ce type de système CVC en Île de France fonctionne au moyen d’une résistance qui chauffe l’air qui circule à l’intérieur des convecteurs. Dans ce système, parfait pour les maisons situées dans des zones chaudes, l’eau chaude est obtenue grâce à un thermos.

Parmi ses avantages : une installation bon marché, sans travaux, et un approvisionnement confortable en eau chaude. Ses inconvénients : le coût de son fonctionnement est généralement onéreux et le thermos pour eau chaude consomme beaucoup lorsqu’il est allumé, même s’il n’est pas utilisé.

Autres types de chauffage : émetteurs thermoélectriques

Les émetteurs thermoélectriques sont des radiateurs à huile. Ce système réalise la transmission de la chaleur à travers une huile thermique qui est chauffée par une résistance électrique blindée d’un acier spécial.

Chaque radiateur est indépendant et peut être branché n’importe où sans aucun travaux, puisqu’il n’a pas de chaudière ni de tuyaux. Pour atteindre une température constante et homogène, les appareils ont incorporent un thermostat et un programmateur, qui permettent d’économiser de l’énergie.

Un autre avantage de ce système est qu’après avoir éteint les radiateurs, ils continuent à émettre de la chaleur pendant des heures. Ils sont également plus sûrs que les radiateurs à eau, car l’huile ne produit aucune pression interne. L’inconvénient est que, si de nombreux radiateurs sont nécessaires, il s’agit d’un système coûteux et il peut être nécessaire de contracter plus de puissance lumineuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *