Peut-on faire appel à un Coach de sommeil pour bébé ?

Peut-on faire appel à un Coach de sommeil pour bébé ?

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lorsque vous attendez un bébé. L’une des choses qui vous préoccupe peut-être le plus est la façon dont votre petit bout de chou va dormir. Certains parents choisissent de faire appel à un coach de sommeil pour bébé, mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Voici ce que vous devez savoir.

1) Qu’est-ce qu’un coach du sommeil pour bébé et quel est son rôle ?

Un coach de sommeil est une personne qui vous aidera à améliorer le sommeil de votre bébé. Il est là pour vous apprendre ce qu’il faut faire lorsque votre bébé pleure, comment développer de bonnes habitudes de sommeil, comment établir un horaire pour votre bébé, etc. L’objectif principal du coach du sommeil est de vous permettre, à vous et à votre bébé, de passer des nuits réparatrices.

Le tarif horaire moyen pour les services d’un coach professionnel du sommeil pour bébé varie entre 25 et 75 dollars de l’heure, selon l’endroit où vous vivez. Certains États appliquent une taxe de vente, d’autres non, ce qui peut également avoir une incidence sur le prix. Vous devez demander combien d’heures sont incluses dans le forfait initial et si des frais supplémentaires seront facturés pour les appels de suivi.

2) Pourquoi les gens ont-ils besoin d’un accompagnateur de somme il pour bébé ?

Parce qu’il existe une demande en ce sens. Tout comme vous vous sentez plus à l’aise avec un médecin qui a fait des études de médecine, certains parents veulent engager une personne spécialisée dans le coaching du sommeil parce qu’ils pensent que cette personne en saura plus qu’eux sur la façon de traiter l’insomnie de leur enfant.

Mon bébé sera-t-il plus heureux après le départ du coach ? De nombreux parents craignent qu’après le départ du coach du sommeil, les choses redeviennent comme avant et que leur enfant ait toujours des problèmes de sommeil. Bien qu’il soit possible que votre bébé pleure davantage au début (parce qu’il pleure maintenant pour des raisons spécifiques), il y a de bonnes chances qu’après cette période d’adaptation initiale, votre enfant commence à mieux dormir la nuit.

Engager un coach de sommeil est la meilleure option pour certains parents qui ont essayé sans succès d’éduquer leurs enfants par eux-mêmes ou avec l’aide de leurs amis et de leur famille. Certains de ces parents trouvent qu’il est difficile d’éduquer leurs enfants sans l’aide d’un professionnel. D’autres ne se sentent pas à l’aise pour gérer les pleurs et veulent simplement confier la tâche à quelqu’un d’autre.

3) Comment trouver le meilleur accompagnateur de sommeil pour bébé ? Demandez autour de vous.

Parlez à des amis qui ont des enfants, à votre pédiatre ou à la crèche de votre bébé. Vous pouvez également demander des références et parler avec d’anciens clients du coach du sommeil.

Il est utile de comprendre comment cela fonctionne avant d’engager un professionnel. Tout d’abord, le coach du sommeil devra connaître certains détails sur votre enfant afin d’en savoir plus sur sa routine, ses choses préférées, etc. Il vous posera également des questions afin que vous puissiez lui faire savoir quels comportements sont normaux pour votre enfant et lesquels peuvent être des signes de troubles du sommeil (comme lorsqu’il pleure de façon hystérique). De cette façon, il pourra déterminer ce qui l’empêche réellement de bénéficier d’un repos nocturne de qualité.

4) Les avantages de l’aide d’un professionnel pour le sommeil de votre enfant

Certains parents sont très à l’aise avec l’idée d’engager un coach du sommeil. Ils veulent faire tout leur possible pour s’assurer que leur enfant dort bien la nuit (et fait de bonnes siestes dans la journée) afin de pouvoir se reposer eux aussi ! D’autres parents considèrent qu’il s’agit d’un investissement dans l’avenir de leur famille ; en instaurant de bonnes routines et habitudes dès maintenant, ils s’assurent que leurs enfants grandiront avec des habitudes de sommeil saines. Les bébés ayant besoin de beaucoup de sommeil (16 à 20 heures par jour), tout ce qui peut les aider à mieux se reposer est bénéfique. Une routine régulière à l’heure du coucher, de courtes siestes tout au long de la journée et des habitudes de sommeil nocturne cohérentes aident votre bébé à devenir un petit enfant heureux qui se repose suffisamment !

5) Quand dois-je commencer à utiliser ce service ?

Vous pouvez commencer à chercher une aide professionnelle lorsque votre bébé a six mois (ou plus). Certains parents commencent à chercher une formation au sommeil pour leurs nouveau-nés, mais la semaine précédant et suivant le premier anniversaire de votre enfant sont les périodes de pointe pour les consultations de formation au sommeil. Les parents qui ont adopté un enfant peuvent également souhaiter demander de l’aide plus tôt que tard, car il faut du temps pour s’adapter à une nouvelle routine.

Chaque enfant est différent ; si certains enfants réagissent rapidement aux changements de comportement, d’autres prennent plus de temps. Il n’est pas inhabituel pour les parents de prévoir plusieurs rendez-vous avec leur coach de sommeil sur une période d’environ deux semaines, mais une fois que votre enfant a acquis de bons comportements, vous ne devriez avoir besoin que de « mises au point » occasionnelles.

6) Conseils sur la façon de se préparer au premier rendez-vous – établissez un ordre du jour, notez vos questions ou préoccupations à l’avance, amenez votre conjoint/partenaire s’il est disponible, organisez tout de façon à ne rien oublier pendant le rendez-vous

Soyez ouvert aux suggestions du coach du sommeil.

Comment puis-je savoir si mon enfant bénéficiera d’un apprentissage du sommeil ? Il existe certains signes indiquant que votre bébé ne se repose pas suffisamment. Par exemple, s’il semble grincheux ou fatigué tout au long de la journée, il pourrait souffrir d’un trouble du sommeil. Si vous pensez que quelque chose ne va pas dans ses habitudes de sommeil, demandez l’aide d’un professionnel !

Que se passera-t-il lors de notre premier rendez-vous ?

Lorsque vous rencontrerez votre coach du sommeil, il vous posera probablement des questions sur vos habitudes familiales et professionnelles, ainsi que sur tout ce qui peut affecter la façon dont votre enfant dort la nuit (comme de nouveaux frères et sœurs ou des animaux domestiques). Il observera également la façon dont vous mettez votre bébé au lit le soir, discutera avec vous et vous demandera si vous avez besoin d’aide avec quoi que ce soit, et confirmer que vous utilisez les bonnes techniques de sommeil.

Votre coach du sommeil suggérera généralement des changements ou des améliorations des habitudes de sommeil ou des routines de votre enfant. Si nécessaire, il pourra recommander d’autres spécialistes (comme un pédiatre) qui pourront examiner votre bébé afin de déterminer si un problème de santé sous-jacent est à l’origine de son mauvais repos.

Combien de temps cela dure-t-il ? Pour la plupart des bébés, le processus ne dure que deux semaines environ ! Votre coach du sommeil vous enseignera les bons comportements à adopter à l’heure du coucher, puis éliminera progressivement toute stratégie d’intervention jusqu’à ce que votre enfant fasse ses nuits sans problème.

7)Quand doit-on cesser d’utiliser un coach de sommeil pour bébé ?

Si votre enfant dort bien et que vous êtes satisfait de ses progrès, il est peut-être temps d’arrêter de faire appel à un coach de sommeil. Toutefois, si le problème est résolu mais qu’il réapparaît, vous devez à nouveau demander de l’aide.

Doit-on s’en tenir à un seul coach du sommeil ? Oui ! Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, toute votre famille (y compris les autres enfants de la maison) doit travailler en étroite collaboration avec votre coach du sommeil pendant au moins trois semaines. Vous pouvez travailler ensemble à l’élimination des siestes pendant la journée ou à l’acquisition de bonnes habitudes nocturnes. Même si vous avez l’impression d’avoir déjà mis en œuvre tout ce qui a été suggéré par votre coach du sommeil (comme le maintien de routines diurnes cohérentes), il n’y a pas de mal à parler de la façon dont les choses se passent et à s’assurer que tout le monde est sur la bonne voie .

Et si je dois retourner au travail ? Certains parents doivent reprendre le travail avant que leur enfant n’ait fait ses nuits sans se réveiller. C’est une bonne idée d’engager une baby-sitter ou une nounou qui sait comment garder votre bébé heureux et en bonne santé. Si vous reprenez bientôt le travail, votre coach du sommeil peut vous demander de recruter un assistant parmi les membres de votre famille ou vos amis, qui pourra vous aider à mettre en place les routines nocturnes pendant la journée.

8) Combien coûte un coach de sommeil pour bébé ?

Le coût est variable ! Certains coachs du sommeil facturent un tarif fixe tandis que d’autres basent leurs honoraires sur les revenus de la famille. Demandez une estimation à votre prestataire de soins avant de prendre rendez-vous et n’oubliez pas que vous ne devriez jamais avoir à payer d’avance pour des services.

Dois-je faire quelque chose avant le premier jour de l’accompagnement du sommeil de mon bébé ? Avant de rencontrer votre coach en sommeil pour bébé, prenez le temps de vous préparer à cette expérience. Par exemple, réfléchissez au temps qu’il faut habituellement à votre enfant pour s’endormir le soir, s’il se réveille pendant la nuit et si quelqu’un d’autre dans la maison a besoin de se reposer aussi. Vous pouvez également vous demander si le changement des habitudes de sommeil de votre enfant pourrait avoir des conséquences négatives (par exemple, une matinée difficile…)

9) Autres conseils pour aider votre petit à mieux dormir Soyez cohérent !

Le coach du sommeil de votre bébé devrait pouvoir vous aider à développer de bons comportements à l’heure du coucher (comme coucher votre enfant lorsqu’il est somnolent mais pas endormi, même s’il s’est réveillé pendant la nuit). Des habitudes de sommeil cohérentes permettent à votre enfant d’adopter plus facilement un rythme de sommeil régulier.

Créez une routine nocturne relaxante qui réconforte et rassure votre bébé. N’oubliez pas que les jeunes enfants aiment la prévisibilité ; ils peuvent se réveiller plus souvent parce qu’ils ne savent pas où ils sont et qui s’occupe d’eux. Donnez-leur un certain contrôle sur leur environnement en leur permettant de participer à l’établissement des règles au moment du coucher.

10)Ressources et informations supplémentaires pour vous aider à prendre une décision éclairée. (AC)

Les informations contenues dans cet article ne sont pas destinées à remplacer les conseils d’un professionnel. Si vous êtes préoccupé par les habitudes de sommeil de votre enfant, envisagez d’en parler à votre médecin de famille avant d’appeler un coach de sommeil pour bébé. N’oubliez pas que des problèmes existants peuvent empêcher votre enfant de s’endormir le soir ou de rester endormi toute la nuit. Si vous avez des doutes sur la quantité (ou le manque) de sommeil de votre enfant, prenez immédiatement rendez-vous avec votre médecin. La National Sleep Foundation a élaboré la liste de questions suivante à l’intention des parents qui envisagent d’engager un coach du sommeil pour bébé :

Conclusion sur : « Peut-on faire appel à un Coach de sommeil pour bébé ?« 

En conclusion, si vous avez des nuits blanches et que vous n’arrivez pas à comprendre pourquoi, cela peut valoir la peine d’engager un coach du sommeil pour obtenir l’aide d’un expert. Sinon, il existe de nombreuses autres tactiques à essayer (comme celles dont nous avons parlé dans ce blog) avant de vous épuiser et d’atteindre votre point de rupture. Il n’est pas nécessaire d’appeler des renforts tout de suite ; la plupart des nouveaux parents finissent par trouver leur propre rythme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.