L’histoire de l’industrie automobile, que la plupart des historiens considèrent comme ayant débuté autour de 1900, est aussi celle du XXe siècle. Découvrez la croissance de cet important secteur de l’économie mondiale ainsi que l’entrée des technologies de pointe telle que l’extrusion aluminium dans l’univers automobile.

Avant 1900 : l’industrie automobile commence

Avant 1900, l’automobile était vraiment une nouveauté, pas encore une force majeure qui représentait une industrie. Alors que de nombreux développements ont contribué à la naissance de l’automobile moderne, la plupart des amateurs d’histoire de l’automobile et de la Bibliothèque du Congrès attribuent à l’inventeur allemand Karl Benz la création de la première automobile moderne. La «Motorwagen» à trois roues, créées pour la première fois par Benz en 1886, est devenue la première automobile de série. Benz apporta plusieurs améliorations à la Motorwagen, qui comporta finalement quatre roues, un réservoir de carburant et des freins arrière. A cette époque, l’extrusion aluminium n’existait pas encore, mais cela était en passe de le devenir.

Au cours des premières années du XXe siècle, l’automobile était relativement peu sollicitée. Parce qu’elles coûtaient cher et prenaient beaucoup de temps à produire, la plupart des voitures étaient trop coûteuses pour le grand public. Toutefois, la Colorado State University indique qu’entre 1904 et 1908, 241 entreprises différentes ont commencé à produire des voitures destinées au consommateur américain. En 1908, Ford Motor Company a créé la Model T, la première voiture commercialisée de manière agressive auprès de la famille moyenne. En élargissant la base de vente de l’automobile, Ford a beaucoup contribué à créer une industrie des voitures et des produits automobiles.

Années 1910 : la chaîne de montage baisse le prix des voitures

Dix ans seulement, de nouvelles marques de voitures ont été lancé sur le marché aussi bien en Amérique qu’en Europe, notamment en Allemagne et en France. Ces voitures étaient connues pour être des voitures pas chères, et que la différence résidait dans l’évolution industrielle, menant à l’industrie qui utilise les technologies de pointe comme l’extrusion aluminium connue à ce jour. En effet, la production se faisait en série sur la chaîne de montage, réduisant le temps nécessaire à la construction. Parmi les marques les plus populaires de l’époque, il faut noter la Model T, Cadillac, Chevrolet ou encore la Coccinelle Allemande.

Années 1920 : l’automobile prend son envol

Les années folles ont été une période de forte croissance pour l’industrie automobile, de plus en plus de consommateurs achetant leurs premières voitures. La Chrysler Corporation a été créée en 1925 et de nombreuses autres petites entreprises automobiles ont vu le jour au cours de cette décennie. En 1929, année du krach boursier à l’origine de la Grande Dépression, les constructeurs automobiles produisaient et vendaient 5,3 millions de véhicules par an. Malgré cela, l’avancée technologique ne continua pour donner naissance à des voitures encore plus puissantes qu’avant.

Années 1980 : la production automobile se mondialise

Après les années 1980, l’influence de la mondialisation a été l’impact le plus important de la croissance de l’industrie automobile mondiale. La forte demande de véhicules, combinée au faible coût de la main-d’œuvre qualifiée dans des pays comme la Chine et l’Inde, a amené les fabricants de ces pays à produire des voitures à une fraction du coût des constructeurs américains syndiqués. Les constructeurs automobiles pourraient ensuite exporter ces véhicules moins chers vers les pays développés du monde entier. Selon un rapport de la Duke University sur l’industrie automobile publié en 2009, 80% de la production automobile mondiale provenait de sept pays en 1975. Dès lors, de nouveaux matériaux sont entrés dans la construction, tout en entrant davantage dans l’extrusion aluminium.

Années 1990 : les ressources sont mises en question

Au cours de cette décennie, les véhicules utilitaires sport (SUV) sont devenus incroyablement populaires. La stabilité des prix de l’essence à partir des années 1980 a amené les consommateurs à moins se préoccuper de l’utilisation des ressources pour ces véhicules plus grands à quatre roues motrices. Alors que les clients n’étaient pas trop préoccupés par les préoccupations environnementales, les gouvernements l’étaient. Des États comme la Californie ont été les premiers à exiger que les automobiles soient protégées pour l’environnement. Cela a conduit à des avancées technologiques majeures telles que la production accrue de voitures fonctionnant à piles électriques. À la fin des années 90, les premières voitures hybrides étaient équipées d’un petit moteur à essence et d’un moteur électrique.

Années 2000 : les voitures deviennent plus petites et plus efficaces

En 2005, 80% de la production mondiale provenait de 11 pays, ce qui élargissait le terrain de jeu et augmentait de manière significative la concurrence mondiale. Au cours des premières années du nouveau millénaire, les constructeurs automobiles s’adressaient aux consommateurs qui attendaient des véhicules puissants. Le véhicule utilitaire sport (VUS) était roi et il était facile pour les consommateurs d’obtenir un crédit pour acheter l’une de ces voitures coûteuses.

Cependant, en 2008, un ralentissement économique majeur a incité les banques à resserrer leurs exigences de financement. Moins de gens pourraient se permettre d’acheter un véhicule coûteux. Dans le même temps, le carburant est devenu plus cher. A l’été 2008, les prix record du carburant ont poussé de nombreux consommateurs à vendre leurs gros véhicules et à acheter des voitures plus petites et plus efficaces. Les hybrides et les compacts à gazéification dominaient désormais la route faisant référence à l’extrusion aluminium. Au fur et à mesure que la récession se levait, l’accent mis sur l’efficacité énergétique et l’aspect pratique demeurait.

Depuis 2010, l’industrie automobile se remet rapidement de ses pertes passées. Les conducteurs ont maintenant plus d’options que jamais auparavant sur les types de véhicules et de luxe. Les voitures durables et économes en carburant sont populaires, de même que les véhicules autogérés et ceux dotés de services Internet connectés. Vous pouvez vous attendre à une croissance exponentielle du marché mondial des composants de véhicules de haute technologie dans les années à venir, plaçant ainsi l’extrusion aluminium en plein cœur de l’industrie automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *