Un homme et son chien

Votre chien est souffrant ou non ? N’hésitez pas à l’amener voir un vétérinaire pour un contrôle de routine ou pour des soins si cela est nécessaire. En fonction de son mal et de la période, le vétérinaire lui prescrira différents traitements. On vous en dit plus sur ceux apportés par ce spécialiste de la santé animale à votre chien.

Les gélules

Elles sont administrées par voie orale et permettent d’augmenter l’appétit de l’animal. Vous pourrez les mettre dans la croquette chien pour augmenter la réactivité de l’animal. Si malgré cela, votre chien ne mange pas assez, rendez-vous chez votre vétérinaire pour prendre d’autres formes de ce produit.

Les calmants

Ils sont prescrits par un vétérinaire comportementaliste suite à un rendez-vous pris à l’avance et au résultat qui découle du diagnostic fait. Ils permettent de résoudre les problèmes de saut d’humeur, de stress, d’anxiété, d’impulsivité, d’agressivité et de dépression de votre chien. Selon le mal à traiter, vous pourrez ajouter à la croquette chien des calmants qui sont sous la forme de complémentaire alimentaire.

Ils sont utilisés sur une courte durée et sont disponibles sous forme de gélules ou de comprimés. Vous trouverez également des produits faits à base de plante et de phéromones.

Les pommades

Elles sont utilisées dans le traitement des chiens et présentent un effet antiseptique, anti-inflammatoire ou antalgique. De plus, elles sont très efficaces contre les dermatites et interviennent dans le traitement d

es maladies canines. Vous pouvez aussi les appliquer sur la plaie de votre animal puisqu’elles sont cicatrisantes et accélèrent la résorption de cette dernière.

Les vaccins

La vaccination permet à votre chien d’être immunisé contre plusieurs maladies. Il est vrai qu’elle n’est pas obligatoire en France. Cependant, vous devez vacciner votre chien si voulez le protéger de maladies mortelles comme : la rage, la toux du chenil, la parvovirose, la maladie de Carré, la leptospirose, l’hépatite contagieuse canine et la piroplasmose.

Sachez qu’il est obligatoire de vacciner votre chien dans certains cas, par exemple lorsque vous souhaitez effectuer un voyage à l’étranger. Cela est également nécessaire si votre chien est en chenil, en refuge ou encore, s’il est dangereux. Dans ces cas, vous êtes tenu de le vacciner contre la toux de chenil, la parvovirose et la rage.

Les antiseptiques

Les antiseptiques sont recommandés dans plusieurs cas pour le traitement des chiens. Dans un premier temps, ils constituent les premiers soins apportés à l’animal en cas de blessures superficielles et sont utilisés comme désinfectant par le vétérinaire. Pour l’appliquer, ce dernier utilise de l’eau savonneuse, un produit iodé, l’eau oxygénée et des compresses imbibées de chlorhexidine.

Cependant, si votre chien présente des cas d’allergies, vous pouvez faire des compléments antiseptiques sous forme de pommade ou de spray. Cela mettra l’animal à l’abri des composés toxiques et le munira d’une collerette.

Dans un deuxième temps, les antiseptiques vous aident à lutter contre les problèmes oculaires. L’idéal est d’opter pour le collyre, un antiseptique très répandu. Vous pouvez également en trouver sous forme de gel, spray ou liquide.

La phytothérapie

Encore appelée médecine par les plantes, la phytothérapie est l’un des nombreux traitements apportés à un chien. Elle présente plusieurs avantages dont le principal est de mettre votre chien à l’abri des effets agressifs et indésirables que pourrait engendrer la consommation des médicaments. De plus, elle est naturelle et se base sur les principes actifs des plantes.

Il est vrai que cette médecine prendra plus de temps avant d’agir et ne pourra aucunement remplacer les traitements classiques. La phytothérapie n’est d’ailleurs pas recommandée pour des cas d’urgence. Vous pouvez y avoir recours pour prévenir le mal dont souffre l’animal.

Toutefois, il est capital de prendre l’avis de votre vétérinaire avant d’administrer des produits de phytothérapie à votre chien. Celui-ci vous dira si ce traitement est adapté au mal dont souffre l’animal et s’il ne présente pas des risques sur sa santé. Certaines plantes comme le cannabis, le laurier-rose et le muguet peuvent être source de vomissements, de diarrhées, de divers troubles et peuvent ainsi causer la mort de l’animal.

Le mieux à faire est de combiner, en fonction du problème que présente l’animal, les deux types de traitements : médicamenteux et plantes. Ils permettront de venir rapidement à bout du mal en limitant les effets indésirables.

Le traitement antiparasitaire

Comme son nom l’indique, le traitement antiparasitaire est recommandé par le vétérinaire pour combattre les parasites. Il permet de lutter contre les puces, les tiques et d’autres parasites qui apparaissent sur votre chien. Il est conseillé d’apporter ce soin à votre animal de façon régulière afin de le préserver des éventuelles attaques et des piqûres de moustiques.

Vous trouverez les antiparasitaires sous plusieurs formes de collier, poudres, spray ou pipettes. Les deux dernières formes sont celles préconisées par le vétérinaire. Ce dernier vous renseignera sur la fréquence des soins à apporter à l’animal et sur la manière de procéder.

Veillez aussi à désinfecter l’environnement où vit votre chien afin de le préserver de l’envahissement des bestioles. Votre vétérinaire peut toujours vous aider dans ce sens en vous indiquant le produit à utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *