Qu’est-ce que l’autofinancement immobilier ?

Dans le cadre de l’investissement locatif, le terme d’autofinancement immobilier est souvent utilisé. Il s’agit en réalité d’un objectif visant à obtenir une rentabilité sur son placement. Considéré comme une technique de financement ne nécessitant pas de ressources extérieures, l’achat immobilier autofinancé peut présenter certains risques. Qu’est-ce que l’autofinancement immobilier ? Suivez-nous pour le savoir.

Achat immobilier autofinancé : qu’est-ce que c’est ?

L’investissement locatif, en règle générale, fait référence à l’achat d’un bien immobilier afin de le mettre en location. Sur la durée de l’investissement, l’achat immobilier autofinancé signifie que vous ne ferez pas recours à l’épargne. Autrement dit, votre loyer doit couvrir l’ensemble des charges comme le remboursement des mensualités de crédit obtenu de la banque, l’eau, la maintenance, les frais de copropriété ou encore l’impôt sur les revenus locatifs.

Quels sont les avantages de l’autofinancement immobilier ?

En tant qu’investisseur, l’autofinancement immobilier vous permet de bâtir un patrimoine sur le long terme, et ce, sans dépenses sur le court terme. De ce fait, vous parvenez à garder votre rythme de vie habituel. Surtout, vous disposez en plus d’un bien immobilier présentant un excellent taux de rendement. L’édifice, dans l’idéal, pourra être revendu après quelques années ou être conservé pour envisager une transmission future aux enfants..

Par ailleurs, avec l’immobilier autofinancé, vous n’aurez plus aucun souci en ce qui concerne l’octroi de nouvelles souscriptions de crédits par les établissements bancaires. En effet, l’autofinancement immobilier vous donne la possibilité de limiter votre taux d’endettement. L’estimation de ce dernier par votre banque est faite sur la base de vos revenus pour connaître la somme pouvant faire l’objet de votre emprunt.

Dans ces conditions, l’utilisation de votre reste à vivre n’est plus nécessaire, ce qui facilitera la réalisation de votre prêt. Cependant, il faut préciser que la maîtrise du rapport entre votre patrimoine net et votre encours bancaire sera d’une grande utilité pour l’optimisation de votre situation.

Quelles sont les méthodes pour atteindre l’immobilier autofinancé ?

L’augmentation de votre apport, sans aucun doute, est l’un des meilleurs leviers pour réaliser l’autofinancement immobilier. De façon concrète, cet apport peut participer à la diminution de vos mensualités de prêt. Ainsi, votre investissement locatif, à mesure que ces dernières sont moins importantes que vos loyers, disposera d’un meilleur cash flow.

Aussi, le fait de jouer sur la durée de votre crédit peut faciliter l’atteinte de l’immobilier autofinancé. Comme vous le savez sûrement, la durée d’un prêt a un impact certain sur le montant de vos mensualités. Bien évidemment, vous devrez payer plus d’intérêts de crédit. Seulement, cela ne constituera pas un frein à votre recherche de rentabilité.

La réduction des charges, par ailleurs, est une option à envisager. En réalité, la réussite de l’autofinancement immobilier peut demander que soient allégéesles charges et dépenses liées à la mise en location. Ici, vous devez commencer par calculer le cash flow immobilier. Il s’agit de la différence entre les loyers et la totalité des charges. Votre placement, dans ce cas, pourra faire l’objet d’un cash flow négatif, neutre ou positif.

Pour finir, l’autofinancement immobilier est une stratégie pour rentabiliser son investissement dans la pierre. Il présente de nombreux avantages et pour l’atteindre, vous devez augmenter votre apport, jouer sur la durée de votre crédit ou réduire vos charges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.