Les matériaux pour la médecine dentaire doivent non seulement être esthétiques, mais aussi durables et hautement biocompatibles.  La fabrication de couronnes, de bridges nécessite l’utilisation de fraises à rayon parfaitement adaptées aux exigences du matériau, de la machine et, surtout, de l’utilisateur.

Fraiser le PMMA et la cire

Le PMMA et la cire sont très souvent utilisés pour la fabrication des provisoires. L’objectif, lors du fraisage de ces matériaux, est de maintenir la température d’usinage aussi basse que possible.  Le meilleur moyen d’y parvenir est d’utiliser les fraises monolames pour le nez et le tore.  La formation de bavures et de poils sur les composants peut également être éliminée.

PEEK de fraisage

Le PEEK est un polymère thermoplastique qui est de plus en plus utilisé en génie médical et dentaire en raison de sa biocompatibilité. Comme tous les polymères thermoplastiques, le PEEK doit être fraisé à une température d’usinage aussi basse que possible. Ces outils permettent un traitement efficace sans formation de bavures.

Broyage de nanocomposites

Les nanocomposites sont des matériaux thermoplastiques qui contiennent 50 % à 60 % de charge céramique.  Cette charge peut augmenter considérablement la stabilité du polymère.  Et cela améliore ses propriétés en tant que composant dentaire de longue durée. En raison de la teneur élevée en matière de charge, les nanocomposites se transforment normalement en poudre et sont très abrasifs. Pour cette raison, seuls des outils diamantés doivent être utilisés.

Le revêtement empêche la poussière de se déposer sur l’outil. Ceci réduit le besoin de nettoyer les outils à intervalles réguliers et empêche également l’accumulation de forces de coupe.

Coordination optimale avec la matrice et la fibre

Fraisage du titane

Le titane est souvent utilisé dans la technologie dentaire pour la fabrication d’implants, de couronnes, de prothèses dentaires et de suprastructures.  En raison de sa durabilité, de sa haute résistance et de sa bonne biocompatibilité, le titane est toujours un matériau dentaire populaire.

L’oxyde de zirconium (zircone) est un matériau céramique dont la taille des particules est de l’ordre du nanomètre.  Cela permet de fabriquer des structures très complexes et lisses qui sont aussi relativement résistantes au stress.

L’usinage de la zircone se fait à l’état “vert” avec une proportion notablement réduite de liant.  Pour les outils de fraisage, cela signifie qu’il faut des géométries qui exercent une force de coupe considérablement réduite.

Fraiser la vitrocéramique

Les matériaux vitrocéramiques sont utilisés en génie dentaire pour leur translucidité. Sa légère transparence à la lumière lui donne un aspect très réaliste.

Les vitrocéramiques sont souvent composées de feldspath ou de disilicate de lithium. Ces matériaux minéraux sont extrêmement cassants et très durs.  C’est pourquoi, jusqu’à présent, les vitrocéramiques ont été principalement traitées par broyage. Grâce à l’évolution des outils PCD, il est désormais également possible de traiter ces matériaux par fraisage, c’est-à-dire 0 usinage avec une lame à géométrie définie.

Fraisage Cobalt-chrome/NEM

Les matériaux métalliques cobalt-chrome et NEM sont utilisés dans l’industrie dentaire pour les ponts et les sous-structures des implants dentaires. Ces matériaux sont particulièrement adaptés à cette tâche en raison de leur biocompatibilité.

Actuellement, la seule façon pratique d’usiner ces matériaux est le traitement par voie humide, bien que les recherches se poursuivent sur le traitement à sec.

La société Promodentaire met à disposition une multitude de matériaux dentaires sophistiqués, n’hésitez pas à prendre contact avec eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *