La phytothérapie, une médecine efficace ?

Provenant du grec “phytos” qui signifie plante et de “thérapeuo” qui signifie soigner, la phytothérapie est une branche de la médecine qui repose essentiellement sur l’usage thérapeutique des plantes médicinales. Qu’en est-il de son efficacité ?

En quoi consiste la phytothérapie ?

La phytothérapie moderne est une méthode qui préconise le traitement des troubles de la santé de manière naturelle, à l’aide de plantes. Elle suscite beaucoup d’intérêt puisqu’on estime qu’un Français sur deux l’utilise pour se soigner.

En phytothérapie, les plantes médicinales sont consommées sous différentes formes (tisanes, décoctions, infusions, extraits à chaud ou à froid…). Il s’agit d’une solution à la fois alternative et complémentaire aux traitements de la médecine classique. Les principes actifs étant pour la plupart du temps concentrés dans une seule partie (racine, feuille, tige, fleur, graine, écorce…). Les plantes ne sont généralement pas utilisées en entier.

Les plantes sont également disponibles en plusieurs conditionnements. Elles peuvent être fraîches, sèches (destinées aux infusions), en gélules ou en ampoules buvables. Parfois elles sont macérées dans de l’alcool ou réduites en poudre, pour une plus longue durée de conservation. Il est également possible d’extraire les principes actifs de la plante sous forme liquide (lixiviation) afin d’obtenir des extraits fluides. La phytothérapie moderne s’étant beaucoup diversifiée (homéopathie, herboristerie…), plusieurs autres conditionnements de plantes existent.

Il est alors recommandé aux patients désireux d’opter pour la phytothérapie, de se référer au préalable à un avis médical auprès de professionnels de la santé comme le pharmacien, l’ostéopathe ou le naturopathe. En cas d’automédication, il est important de s’en tenir aux précautions d’emploi du fabricant.

La phytothérapie est-elle un traitement efficace ?

Les principes actifs contenus dans les plantes médicinales ont une action biologique directe sur l’organisme. Une plante peut contenir à elle seule une centaine de composants. Selon les professionnels du domaine, c’est cette interaction de substances qui lui permet d’être efficace dans le traitement de diverses affections.

De plus, la phytothérapie moderne se rapproche beaucoup plus d’une médecine de fond. En effet, le diagnostic du patient est établi dans sa globalité, de manière scientifique. Ensuite, le médecin pourra déterminer le traitement à appliquer. Les produits issus de la phytothérapie sont pour la plupart du temps, standardisés (EPS).

L’efficacité de la phytothérapie est avérée sur les troubles de santé dépendant pour la plupart de la saisonnalité, tels que : l’immunité à l’automne, les infections virales saisonnières, les troubles circulatoires pendant l’été (comme les jambes lourdes), les sautes d’humeur, le trouble du sommeil

Elle est aussi efficace sur la fatigue, les troubles digestifs (constipation, dyspepsie, ballonnements, diarrhées…) ainsi que sur le surpoids, la rétention d’eau, les douleurs articulaires et musculaires (arthrose, rhumatisme).

La phytothérapie moderne aide à répondre aux principaux besoins de santé actuels, en agissant en douceur. Pour ainsi éviter d’agresser l’organisme du patient. Toutefois, elle n’est pas indiquée dans le traitement des maladies graves ou chroniques, même si elle peut tout de même en atténuer les symptômes. La phytothérapie fait partie des domaines où il est difficile de distinguer les véritables experts des charlatans non qualifiés. Pour être sûr de vous procurer de bons produits, il est préférable de vous rendre dans une pharmacie ou chez un herboriste.

Faire le choix de la phytothérapie, c’est donc opter pour une action efficace, durable et limitée en ce qui concerne les effets secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *