écorchure que faire

Soigner facilement ses écorchures : différentes astuces

Dans la vie quotidienne, les écorchures font partie des cas de blessure les plus enregistrés. En partant des enfants aux adultes, presque aucune tranche d’âge n’est épargnée de ces petits bobo. Toutefois, au lieu de laisser le corps guérir de lui-même, il serait judicieux de l’épauler par des soins. En cas d’écorchure, que faire ? Découvrez-le dans cet article.

C’est quoi une écorchure ?

Il s’agit d’une lésion des parties supérieures de la peau. Elle se produit généralement après une chute ou lorsque la peau glisse contre une matière rugueuse comme le bois, le béton, etc. Dans le cas où la petite déchirure ne toucherait que l’épiderme seule, la blessure ne saignera point. Ceci est dû au fait que cette couche de la peau ne possède pas de vaisseau sanguin. Voir le site pour en apprendre plus.

Par contre si la lésion va plus en profondeur et touche le derme, il y aura des saignements au niveau de la plaie. Ce type de cas peut donner lieu à une infection plus complexe qui serait difficile à gérer, c’est donc pour éviter cela qu’il faut soigner ce type de blessure. Pour le premier ou le second cas d’écorchure, que faire alors pour préserver sa santé ?

Les premiers gestes pour traiter une écorchure

Le traitement commence par le nettoyage de la surface lésée pour débarrasser celle-ci des germes et des pathogènes extérieur à l’organisme. En revanche si la plaie est assez sale, il revient de faire un rinçage à l’eau tiède ou froide avant toute désinfection. Les produits classiques utilisés pour désinfecter les écorchures sont : le Dakin, la bétadine et d’autres produits antiseptiques.

Si des morceaux de bois ou des petits cailloux se sont encastrés dans l’écorchure, que faire ? Il est recommandé de recourir au service d’un médecin ou de le faire soi-même avec précaution. Pour la seconde option, il faudra utiliser une pincette pour retirer les corps étrangers de grande taille. Ensuite, la partie sera nettoyée puis désinfectée.

À la suite de la désinfection d’une écorchure, que faire pour la protéger ? Pour une plaie sèche et sans saignement après désinfection, il possible de laisser celle-ci à l’air libre sans nécessité d’un pansement. Mais il faut s’assurer que son cadre de vie est propre. Cependant si la blessure continue de saigner un pansement s’impose pour protéger ou empêcher une contamination.

Dans le cadre du pansement d’écorchure, que faire ? Le pansement se fait avec un tissu respirant ou avec du carré de gaze de coton. Le tout sera maintenu à la lésion avec du sparadrap. Toutefois, il faut veillez à ne pas trop serrer le bandage pour éviter d’entraver la circulation sanguine.

Poursuite du traitement de l’écorchure

Pour une écorchure ; que faire d’autre pour s’assurer de la guérison ? Le cas de contamination le plus répandu est le tétanos. Il faut donc s’assurer que le blessé est vacciné contre ce mal. Si tel n’est pas le cas, la personne concernée doit se rendre dans un centre de santé pour faire un vaccin de rappel. Par ailleurs, pour mieux cicatriser la peau, il est recommandé d’accompagner le traitement d’une crème cicatrisante.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *