l’insonorisation bar

Contrôler le niveau de bruit dans un bar peut être difficile. Au fur et à mesure que l’alcool coule et que les conversations s’établissent, le bruit peut vite devenir incontrôlable.

Les surfaces réfléchissantes dures peuvent entrainer des échos aux réflexions des ondes sonores dans la pièce. Les échos qui en résultent génèrent des bruits de fond indésirables, ce qui oblige les clients à parler plus fort pour pouvoir s’entendre. Le bruit dans la pièce peut devenir insupportable lorsque les voix les plus fortes et les échos se heurtent. Pour éviter tous ces désagréments liés au bruit et surtout pour ne pas déranger les environs, des travaux d’insonorisation pour bar et discothèque sont indispensables.

Insonorisation de bar et de discothèque

Il est très important de faire la distinction entre absorption acoustique et insonorisation, car la plupart des gens pensent que, pour réduire la quantité de son quittant une pièce ou traversant un mur ou un plafond, il suffit d’utiliser des carreaux en mousse. Les matériaux insonorisants tels que les mousses acoustiques réduisent le bruit et les échos réfléchissant dans une pièce. Ces matériaux permettent au son de traverser facilement les murs, ce qui les transforme en chaleur, réduisant ainsi l’énergie et les ondes. Un matériau ou système offrant une bonne insonorisation est généralement non poreux et constitue un bon réflecteur du son. Le bruit traverse les petites fissures et s’échappe par les parties les plus sensibles d’une pièce comme les fissures autour des fenêtres et des portes ou à travers les gaines de ventilation.

Les portes

Pour réduire les fuites de son à travers ou autour des portes, installez des joints acoustiques sur les côtés et le haut du cadre ainsi qu’un joint de seuil pour le bas de porte. Il existe de nombreux types mais généralement, un joint de bonne qualité monté en surface suffit. Il faut avoir des portes coupe-feu à âme pleine et non légères pour que cela soit efficace. Si le son s’échappe par des portes avant ou arrière, un agencement de type lobby est nécessaire pour isoler le son entre deux portes séparées par un petit hall. Généralement, lorsqu’une porte est ouverte, l’autre porte sera fermée pour que le son ne s’échappe pas.

Les fenêtres

Le bruit peut également s’échapper des fenêtres. Un simple vitrage mince n’empêche pas la plupart des sons de passer, un double vitrage est donc la meilleure option pour isoler le bruit. Le double vitrage est en effet obligatoire pour les bars et les discothèques. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas percer des trous dans les murs pour la ventilation, sauf si vous construisez une sorte de boîte autour, sinon le son peut s’échapper facilement. La boîte doit être doublée de mousse acoustique et bien scellée contre le mur pour être efficace. Pour l’insonorisation bar et discothèque, une autre boîte devrait également être construite à l’extérieur pour une meilleure performance.

Solutions d’insonorisation des bars

Pour obtenir un son de meilleure qualité, il est nécessaire d’éliminer les échos de la salle. Les pics de bruit que vous entendez peuvent être contrôlés en augmentant le coefficient d’absorption du bar avec un ensemble de panneaux sonores. Les panneaux acoustiques sont conçus pour capturer et convertir les échos de votre espace et sont très utilisés pour l’insonorisation des bars et des discothèques. Les panneaux peuvent être placés au mur ou au plafond, ou même à l’intérieur du bar.

Réduire les niveaux de bruit à l’intérieur d’une discothèque consiste à minimiser le son qui s’échappe par les murs et les fenêtres, ce qui est le but même de l’insonorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *