À moins que votre maison n’ait été construite spécialement pour l’efficacité énergétique, vous pouvez probablement réduire vos factures d’énergie en ajoutant plus d’isolant. Beaucoup de vieilles maisons ont moins d’isolation que les maisons construites aujourd’hui, mais même ajouter de l’isolation à une nouvelle maison peut s’amortir en quelques années.

Pour déterminer si vous devez ajouter de l’isolant, vous devez d’abord déterminer combien d’isolant vous avez déjà dans votre maison et où il se trouve. Un vérificateur qualifié de l’efficacité énergétique de la maison inclura une vérification de l’isolation dans le cadre d’une évaluation de l’efficacité énergétique de l’ensemble de la maison. Une évaluation énergétique, aussi connue sous le nom de vérification énergétique domiciliaire, vous aidera également à identifier les endroits de votre maison qui ont besoin d’une étanchéité à l’air. (Avant d’isoler, assurez-vous que votre maison est bien scellée à l’air). Si vous vivez dans une maison neuve, vous pouvez probablement obtenir cette information du constructeur. Si vous vivez dans une vieille maison, vous devrez inspecter l’isolation.

L’épaisseur ne doit pas être le seul facteur utilisé pour déterminer la valeur R de l’isolant en vrac, en particulier pour l’isolation de l’entretoit.

Inspection et évaluation de votre isolant

Vérifiez l’entretoit, les murs et les planchers adjacents à un espace non chauffé, comme un garage ou un sous-sol. Les éléments structuraux sont habituellement exposés dans ces zones, ce qui permet de voir facilement quel type d’isolant vous possédez et de mesurer sa profondeur ou son épaisseur (pouces).

Inspectez les murs extérieurs à l’aide d’une prise électrique :

  • Couper l’alimentation de la prise de courant.
  • Retirez le couvercle de la prise de courant et faites briller une lampe de poche dans la fissure autour de la boîte de sortie. Vous devriez être en mesure de voir s’il y a de l’isolant dans le mur et possiblement quelle est son épaisseur.
  • Retirer une petite quantité d’isolant au besoin pour aider à déterminer le type d’isolant.
  • Vérifiez les prises de courant à tous les étages ainsi que dans les pièces neuves et anciennes de votre maison. Ce n’est pas parce qu’on trouve de l’isolant dans un mur qu’il y en a partout dans la maison.
  • Inspectez et mesurez l’épaisseur (pouces) de tout isolant dans les plafonds et murs non finis du sous-sol ou au-dessus des vides sanitaires. Si le vide sanitaire n’est pas ventilé, il peut y avoir de l’isolant dans le mur périphérique. Si votre maison est relativement neuve, elle peut être isolée à l’extérieur du sous-sol ou des murs de fondation. Si c’est le cas, l’isolation de ces espaces ne sera pas visible. Le constructeur ou le propriétaire d’origine pourrait être en mesure de vous dire si un isolant extérieur a été utilisé.

Détermination des valeurs R recommandées

Lorsque vous découvrez les valeurs R de votre isolant à la suite d’une évaluation énergétique, du constructeur ou de votre propre inspection, vous pouvez utiliser l’outil Économiseur d’énergie domiciliaire pour déterminer la quantité d’isolant que vous devriez ajouter et l’endroit où vous devriez l’ajouter pour une efficacité énergétique maximale.

Pour plus de renseignement visitez le site web Home Energie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *