La fiscalité est devenue une préoccupation majeure pour les dirigeants d’entreprise. Cela est dû à la complexité des textes fiscaux et à la difficulté d’interprétation ou d’application. Le non-respect de la réglementation en vigueur peut exposer une société à de lourdes sanctions. Pour être mieux préparé aux éventuels risques liés aux contrôles fiscaux, un audit fiscal s’impose. Gros plan sur ce sujet.

L’audit fiscal : en quoi ça consiste concrètement ?

Il s’agit avant tout d’un contrôle visant à vérifier le respect de certaines normes ou lois. Cet examen critique se focalise sur la situation fiscale d’une entreprise, quels que soient sa taille et son statut. Autrement dit, il permet d’identifier et d’éliminer les failles afin d’optimiser au mieux la fiscalité de l’entité. En clair, l’audit constitue un outil efficace pour prévenir tout risque fiscal. Consciente de son erreur, une société sera plus à même d’élaborer une stratégie fiscale infaillible.

Grâce au diagnostic technique, il est désormais plus simple de prémunir l’entreprise contre les risques fiscaux. Il permet de jauger les forces et les faiblesses de la compagnie en termes de fiscalité. De façon concrète, le contrôle consiste à examiner le dossier fiscal de l’entité et à détecter les risques liés aux obligations déclaratives. Ce processus est également un passage obligé pour éviter un redressement fiscal. Il a pour objectif d’optimiser la gestion de l’entreprise et d’anticiper un éventuel contrôle du fisc. À noter que l’Administration fiscale fait recours à des outils et des indicateurs performants pour assurer le bon déroulement des contrôles fiscaux.

Quel est le rôle d’un avocat fiscaliste ?

Un diagnostic fiscal relève des compétences d’un expert du domaine. C’est la raison pour laquelle il est plus judicieux de faire appel à un avocat fiscaliste Aix-en-Provence pour les habitants de cette ville. Il est missionné pour établir des préconisations dans le souci d’évacuer tout risque fiscal futur. L’avocat se charge également d‘évaluer les sommes non versées à l’administration fiscale, car celles-ci peuvent être réclamées en cas de vérification. Il s’occupe de la récupération des données et de leur analyse afin de présenter un compte-rendu de qualité. Il a aussi pour mission d’informer son client sur l’existence et l’ampleur plus ou moins importante d’un redressement. Il peut même l’assister tout au long de la procédure. Il peut de même répondre aux questions des agents du fisc au nom de son client.

À l’issu de l’audit, l’expert est en mesure de former un recours contre une décision qui va à l’encontre des intérêts de la personne ou l’entité qu’il représente. Le cas échéant, il est à même de demander un sursis de paiement. Une évaluation fiscale permet donc de protéger le chef d’entreprise d’un risque de proposition de rectification. Il ne reste plus qu’à trouver un bon avocat pour être à l’abri d’un redressement fiscal brutal. Pour dénicher ce profil rare, il convient toutefois de prendre en compte un certain nombre de critères, à savoir ses qualifications, ses expériences et sa notoriété. Il ne faut pas hésiter à demander l’avis de ses anciens clients pour avoir un aperçu de la qualité de son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *