Depuis l’année 2017, la procédure de divorce par consentement mutuel ou divorce amiable ne se déroule plus devant le juge. En effet, ce type de divorce se présente désormais sous forme d’acte sous seing privé qui doit être sauvegardé au rang des minutes du notaire. La rédaction de cet acte relève la responsabilité des avocats qui voient leurs rôles et missions évoluer dans cette nouvelle condition de divorce. Pour un divorce amiable donc, l’intervention d’un avocat est obligatoire non seulement pour assurer la rapidité de la démarche mais aussi pour que chacun des conjoints puissent défendre ses intérêts.

L’avocat de divorce amiable et ses rôles

Dans le cadre d’une procédure de divorce par consentement mutuel, la présence des deux avocats choisis par les deux conjoints est nécessaire. Cet expert en droit de la famille a plusieurs missions dans une affaire de divorce amiable. Si vous êtes sur le point de préparer une telle procédure, vous devez trouver un avocat divorce consentement mutuel Nimes. Ce professionnel du droit joue le rôle de protecteur des intérêts des deux conjoints. Il s’agit alors d’un binôme qui représente chacune des parties et qui va engager et négocier les termes de la convention. A ce titre, il est le conseillé de son client. Il est de son devoir d’informer son client concernant les questions liées  à une convention de divorce ainsi qu’aux conséquences du divorce en tenant compte de l’aspect psychologique et humain.

L’avocat est aussi un rédacteur d’acte et il est le garant de la validité de la convention ainsi que son efficacité. Il devra veiller au consentement libre de l’époux qu’il accompagne. De même, il doit assurer que les enfants ont été informés par les parents concernant leur droit à être entendus lorsque les conditions le requièrent. L’avocat spécialisé en divorce par consentement mutuel est aussi chargé de la transcription de la procédure sur les actes d’état civil via l’attestation remise par le notaire. Enfin, il joue aussi le rôle d’intermédiaire entre différents acteurs dans la procédure. Avec son confrère, il assure la liaison entre les clients et la relation avec le notaire en charge de l’enregistrement de la convention.

Avocat de divorce : comment faire le bon choix ?

Avant tout, il ne faut pas choisir l’avocat par hasard. Pour que la procédure de divorce soit réalisée dans un bref délai, le recours à un avocat compétent dans le domaine est indispensable. L’expert dit posséder certaines qualités qui lui permettent de répondre aux besoins de son client. Ainsi, il doit connaître au bout de ses doigts le droit du divorce et de la famille. Il pourra ainsi accompagner le client peu importe le déroulement de la procédure. Ensuite, l’avocat doit faire preuve d’écoute tout en posant suffisamment de question pour mieux cerner la situation. S’il ne répond pas à toutes vos interrogations, ce n’est pas le bon.

En tant qu’expert, il doit vous expliquer clairement et de façon précis tous les termes relatifs à l’affaire de divorce. Enfin, l’avocat doit rapidement revenir vers vous si vous avez des problèmes ou des questions. S’il est difficilement joignable, c’est qu’il ne peut pas vous aider dans de bonnes conditions. Cependant, si vous n’avez pas de réponse de sa part dans les 48h, il faut trouver un autre avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *