C’est l’élément central d’une salle d’eau, il se décline sous différentes formes, matériaux, dimensions et couleurs. C’est la star du moment afin de donner une touche moderne au design épuré à la salle d’eau.

Les outils pour l’installation

On doit s’équiper de différents outils pour l’installation d’une baignoire îlot. En effet, on doit avoir : une Baignoire îlot, un dispositif de trop-plein, un siphon et une bonde. En outre, on doit aussi avoir un tube PVC souple de 40 mm de diamètre et annelé, un réducteur PVC ou un manchon pour adapter l’évacuation au réseau, un combiner douchette/robinet, des raccords et du téflon. Par ailleurs, on doit se munir d’une colle PVC, des vis et des chevilles, des rallonges flexibles, une notice de montage, un niveau à bulle, un crayon et un mètre, un jeu de tournevis, un jeu de clés, une scie, un marteau ou maillet et un perforateur.

Mettre en place une baignoire îlot

Après avoir déterminé judicieusement l’endroit où on va installer la baignoire, on doit la poser au sol. Cependant, il est nécessaire de protéger le sol et les champs avec des cartons en plaques. Avec un niveau à bille, on contrôle l’horizontalité en longueur, en diagonale et en largeur. Cette étape est vraiment importante pour le confort et la régulation de l’installation. Dans un gros défaut, il faut basculer la baignoire sur le carton et ajuster le niveau avec les pieds réglables. Après, on doit répéter l’opération quand la baignoire est en place pour la mettre parfaitement à niveau. C’est ensuite que l’on trace le contour de la baignoire au sol avec le crayon à papier ou la craie. Cela n’est pas nécessaire pour les baignoires îlots sur pieds, on doit simplement tracer leur emplacement en la positionner à blanc. Pour poursuivre, il faut remettre la baignoire sur le champ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *