Le livre blanc de l’immatriculation est sorti

Les membres de la Fédération Nationale des Professionnels de la Carte Grise en ligne ou FNPCGL ont sorti le Livre blanc de l’immatriculation en France. Cette fédération œuvre dans l’objectif de proposer des alternatives qui cherchent à optimiser la sécurité et l’efficacité du système d’immatriculation des véhicules en France, notamment sur les interminables files d’attentes dans les services d’immatriculation de la préfecture. Le point sur ce fameux Livre blanc de l’immatriculation.

Le point sur le nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV)

Le livre blanc de l’immatriculation fait le point sur le nouveau système d’immatriculation des véhicules ou SIV introduit en France en 2009. Il y est question de l’émergence d’un marché nouveau dans lequel les professionnels de l’automobile bénéficient d’un certain avantage. Le fait est que grâce à l’habilitation et à l’agrément octroyés par l’Etat à ces plateformes professionnelles, les automobilistes peuvent éviter la préfecture et ses contraintes pour l’accomplissement de leur démarche de carte grise.

Ces professionnels prennent en charge les démarches d’immatriculation de véhicule d’occasion ou neuve, effectue les modifications sur la carte grise comme le changement d’adresse, le changement de titulaire, le changement de la carte grise en cas de perte, le changement de nouveau plaque d’immatriculation etc…

Pour les particuliers, ce changement sur le nouveau SIV n’est que bénéfique car il est maintenant possible de faire sa carte grise sans aller en préfecture. La carte grise et le plaque d’immatriculation vous seront livrer a domicile.

Le Plan Préfectures Nouvelle Génération (PPNG)

La démocratisation de la modernisation des démarches de carte grise, soit la carte grise en ligne, n’est pas bien vue par les préfectures et le Ministère de l’Intérieur. C’est ainsi que l’Etat est en passe de lancer une autre mesure de modernisation du système d’immatriculation des véhicules. Le Plan Préfectures Nouvelle Génération (PPNG) est annoncé, une phase qui aura certainement des impacts tant sur les automobilistes, que sur les personnels des préfectures mais aussi sur les professionnels de l’automobile. En ce qui concerne la carte grise, les formulaires administratifs cerfa cèderont la place à des formulaires web. Cela aurait pour conséquence, la fermeture définitive des guichets de préfecture et de sous-préfecture. D’ailleurs, cela est prévu pour Novembre prochain.

Quelques chiffres sur les acteurs de l’immatriculation

Le Livre blanc de l’immatriculation met aussi en évidence quelques chiffres concernant les acteurs de l’immatriculation en France. En ce qui concerne les préfectures, il est recensé 96 préfectures de département en métropole, 5 en Outre-mer. Pour les sous-préfectures, elles sont au nombre de 235 sur le territoire français. Pour ce qui est des opérations carte grise enregistrées dans le SIV, on retrouve 29 millions d’opérations par an, 12 millions étant assurées par les préfectures et les sous-préfectures, le reste étant réalisé par les partenaires. Quant aux nouvelles plateformes d’instruction prévues sur le territoire français, elles seront au nombre de 40 en métropole et de 7 dans les DOM. Pour les professionnels de l’automobile, ils sont au nombre de 23.866 à avoir adhéré au système SIV 1 an après le lancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.