La perturbation numérique en est responsable pour une grande part. Désormais, la transformation numérique n’est plus une question de si mais de quand et de comment.

À l’ère du numérique, il existe des quantités infinies de données clients et les entreprises doivent apprendre à mieux les utiliser. En commençant par – “Écoutez vos clients !” Je ne saurais trop insister sur ce point.

Lorsque les entreprises sont lentes à mettre en œuvre des changements transformateurs, ou y résistent, elles ratent l’occasion de prendre de l’avance sur la concurrence et courent le risque réel de rester à la traîne ou d’être oubliées.

Alors, comment pouvez-vous donner le coup d’envoi de la transformation numérique dans votre entreprise ? Et convaincre votre PDG de mettre l’entreprise à jour ?

Sur la base du rapport McKinsey sur la culture à l’ère numérique, nous avons rédigé des notes rapides pour permettre à votre entreprise de se mettre à jour.

Voyons ensemble comment remettre son commerce.

Étape 1 : Réduire vos activités à risque

La réticence d’une entreprise à changer n’est pas due à un manque de ressources ; c’est une question de gestion du risque. Lorsque quelque chose de nouveau vous arrive constamment, vous devez vous adapter et innover. Il est important d’échouer, de tirer les leçons de ces erreurs et de s’améliorer. L’optimisation continue exige de tester plusieurs approches à la fois, d’écarter les moins performantes et de redoubler d’efforts sur ce qui fonctionne. Les entreprises peuvent surmonter le risque en créant une culture où les gens se sentent à l’aise pour échouer. Ils sont encouragés à essayer et à se relever quand, et non pas si, ils tombent. En retour, les employés seront encouragés à prendre des risques et à s’exprimer. Commencez par trouver des mécanismes, qu’ils soient numériques, structurels ou de processus, qui aident à construire une compréhension commune des professionnels de l’entreprise et de leur importance. Le changement arrive rapidement et de manière imprévisible, et plus le contexte est favorable, plus le changement est important.

 

En investissant dans vos employés actuels et en les encourageant à faire un travail qui compte pour eux, vous favorisez une équipe loyale et dynamique. MailChimp est un excellent exemple d’une entreprise qui offre un environnement créatif et ouvert. Il a été identifié via Glassdoor, que les employés de MailChimp recommanderaient l’entreprise à un ami, et 100% approuvent le PDG.

 

Une fois que les entreprises commencent à penser de manière disruptive, elles seront plus rapides à résoudre les problèmes et à améliorer la satisfaction des clients. Écouter les commentaires des clients améliore l’interaction future avec eux, aide à mieux les comprendre et réduit l’expérimentation en silos.

Étape 2 : Sortez du statu quo

Il est facile pour les employés de se laisser absorber par les tâches quotidiennes et de perdre de vue l’image globale de l’entreprise. Il est difficile de les encourager à sortir de leurs silos organisationnels et à penser de manière transformationnelle. Il est difficile de les encourager à sortir de leurs silos organisationnels et à penser en termes de transformation.

culture de collaboration qui bouleverse cet état d’esprit ! Amenez les employés à prendre des risques, à se recentrer sur les clients, à commencer à s’intéresser aux autres départements et à repenser la façon dont vous faites ce que vous faites.

Nordstrom est un excellent exemple d’une entreprise qui apporte des changements proactifs à ses activités. En 2014, deux cadres clés ont échangé leurs rôles. Erik Nordstrom, ancien président, a changé de rôle avec le président de Nordstrom Direct, la boutique en ligne de l’entreprise. Jamie Nordstrom, ancien président de Nordstrom Direct, est devenu président des magasins en brique et mortier. Ce type de rotation permet de créer une compréhension plus cohérente entre les différentes unités commerciales concernant les aspirations et les capacités de l’entreprise, d’apprendre à connaître une équipe différente et de rompre avec leur façon traditionnelle de faire les choses.

Étape 3 : Mettez tout le monde d’accord

Demandez à vos employés ce qu’ils pensent être le Pourquoi, le Quoi et le Comment de votre entreprise. Pourquoi vous faites ce que vous faites ? Avec un peu de chance, ce n’est pas uniquement une question d’argent. Mais il faut vraiment se plonger dans la raison pour laquelle vous faites ce que vous faites, et pourquoi cela compte pour votre client.

TopRight y croit : Chaque employé, département ou membre du conseil d’administration ne peut pas raconter une histoire différente ; vous ne pouvez pas avoir plus d’une stratégie pour livrer cette histoire, et vous avez besoin d’un alignement complet et total de vos systèmes organisationnels pour exécuter la stratégie. La séquence requise : Histoire, Stratégie, Systèmes… dans cet ordre.

Redécouvrez pourquoi vous faites ce que vous faites et, surtout, pourquoi cela importe à votre client et comment vous lui apportez cette valeur. Comment cela fait d’eux des héros.

Tout votre marketing, toutes les communications avec les employés, tous les supports de vente, toutes les technologies habilitantes, tous vos collaborateurs à chaque point de contact avec le client doivent être parfaitement alignés pour donner vie à votre marque.

Comment vos collaborateurs communiquent-ils votre histoire, comment voulez-vous que vos clients fassent l’expérience de votre marque et comment apportez-vous spécifiquement de la valeur ? C’est souvent là que les entreprises et les organisations ont le plus de mal. Pour attirer et fidéliser les employés, augmenter la valeur et les multiples de la marque, accroître la fidélité des clients et la croissance, il faut commencer par une histoire simple, claire et cohérente.

Étape 4 : Mesurer les informations fondées sur les données

La prévalence de l’Internet et du numérique permet aux spécialistes du marketing de personnaliser complètement les expériences des clients. Ce nouveau monde étonnant, où l’on est toujours connecté, va mettre le marketing au défi de fournir une “pertinence en temps réel” à ses clients.

Les spécialistes du marketing transformateur seront entièrement guidés par les données dans leurs opérations. De l’analyse des habitudes d’achat des clients sur l’ensemble des appareils à la diffusion de messages authentiques et d’offres entièrement contextuelles en temps réel, l’IdO va stimuler l’innovation en matière d’expérience client et créer d’importantes opportunités de croissance organique que les marques pourront saisir.

Les changements culturels au sein des institutions ‘entreprise seront toujours plus lents et plus complexes que les nouveaux changements technologiques suggérés. C’est là le plus grand défi. Il est nécessaire de changer cette culture de la vieille école pour créer une mentalité plus rapide et prête au changement dans toute l’organisation. Les dirigeants ne parviendront pas à atteindre la rapidité et l’agilité dont ils ont besoin s’ils ne mettent pas en place des cultures organisationnelles performantes entre les fonctions et les unités commerciales, qui acceptent le risque et se concentrent de manière obsessionnelle sur les clients.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont votre entreprise peut adopter la transformation numérique, inspirez-vous des leaders qui ont bouleversé leur secteur d’activité et sont devenus de grands succès. Commandez mon nouveau livre, Marketing, Interrupted, dans lequel je partage quelques leçons sur la façon dont les leaders de la transformation ont relevé ces défis.

 

Il peut aussi etre intéressant d’en savoir plus sur le logement pour les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *