Partir au vert dans le but d’ouvrir une chambre d’hôte ou un gîte à la campagne, c’est un projet qui fait rêver. Mais cela nécessite un engagement financier et personnel très important. Changer de travail et partir vivre au vert n’est pas une si mauvaise idée. En effet, ce qui risque avec intelligence gagne, alors, un changement n’a jamais fait de mal si on est prêt pour une toute nouvelle vie. De plus, cette perspective séduit plus d’un tiers de Français selon un sondage fait par un professionnel en mars 2016. Toutefois, on doit comprendre 6 caractéristiques importantes avant de se lancer dans l’affaire.

 

Une chambre d’hôte ou une gîte

 

Christian Biancaniello affirme : « Dans l’esprit comme dans la loi, ces deux types d’hébergement sont extrêmement différents et ne présentent pas les mêmes contraintes. Un gîte est considéré tel qu’un meublé de tourisme et c’est un logement indépendant équipé et aménagé. Une chambre d’hôte par contre est située dans une résidence principale (un bâtiment principal ou dépendance) de ce qui la loue et cela implique d’accepter de loger des inconnus chez soi. Concrètement, une gîte est un appartement pour qu’on se sente comme chez soi. Ils sont prévus pour recevoir 2 à 15 personnes, on les classe selon le niveau de confort. Généralement, on loue un gîte de samedi au samedi, mais il est aussi possible de la louer juste pour un week-end.

Une Chambre d’hôte 77 est une chambre installée avec une salle d’eau privative. On loue une chambre d’hôte la nuit et le petit déjeuner est inclus à la location. Il est aussi possible de proposer une table d’hôte pour se réunir autour d’un repas fait maison.

 

Quelles sont les obligations légales ?

 

À part une simple déclaration préalable de location que l’on doit déposer à la mairie, il y a aussi des obligations réglementaires pour l’ouverture d’une Chambre d’hôte 77 ou d’une gîte. Sauf pour les propriétaires qui veulent volontairement avoir un label avec un réseau privé, il n’existe pas d’impératif concernant l’équipement. Il faut juste respecter les traits d’un logement décent.La location d’une chambre d’hôte est une activité commerciale, ainsi, l’exploitant doit s’inscrire au RCS ou Registre du Commerces et des Sociétés, de s’immatriculer au CFE ou Centre de Formalités des Entreprises de la chambre de commerce. Aussi, si le revenu qu’il perçoit par son activité surpasse les 5 100 euros, on doit s’affiler auprès du RSI ou Régime Social des Indépendants comme un TNS ou Travailleur Non Salarié. Pour les gîtes, leurs propriétaires doivent demander une inscription au répertoire Sirene en s’adressant au greffier du tribunal de commerce dans le lieu du logement loué. Concernant la souscription à une assurance, elle est recommandée, mais elle n’est pas obligatoire.

 

Où s’installer pour commencer son œuvre ?

 

Comme pour le cas de toutes les activités commerciales, la place est essentielle. On doit trouver le bon endroit pour attirer plus de clientèle et se faire des bénéfices le plus rapidement à travers le Chambre d’hôte 77. Les régions près de la mer, d’un site touristique et de la montagne attirent plus de clients que les autres. Mais ce n’est toutefois pas le seul critère à considérer. Il faut aussi voir l’éclisse du cadre de vie qu’offre la gîte ou la chambre d’hôte. Ainsi, il faut privilégier les secteurs faciles d’accès avec un grand axe autoroutier, aérien et ferroviaire. Ce sont actuellement les lieux les plus recherchés par les touristes. En outre, les secteurs urbains ainsi que les périphériques des grandes villes ont un bon potentiel clientèle.

 

Comment se faire voir ?

 

80 % à 85 % des clients font leur réservation sur internet, alors, c’est le moyen le plus prometteur pour se faire connaître. Certes, il est important de se figurer sur les guides et les listes d’adresses que tiennent les offices de tourisme, mais les règles de jeu concernant la commercialisation ont bien changé. Les projets professionnels concrétisent leur présence sur les annuaires sur le Web, les sites de notation et d’avis, ainsi que sur les réseaux sociaux. Pour améliorer le référencement, les propriétaires de Chambre d’hôte 77 et de gîtes doivent consacrer un budget spécial pour le marketing.

 

Comment valoriser l’offre ?

 

La convivialité et l’authenticité sont toujours parmi les critères importants que recherchent les clients dans une Chambre d’hôte 77 et dans une gîte. Mais aujourd’hui, ils attendent aussi un niveau de confort pour vivre comme s’ils étaient chez eux. En plus d’une décoration cocooning et cosy, ils veulent avoir des services électroménagers et une hi-fi de qualité. Et le wi-fi est aussi incontournable. Face aux exigences qui sont de plus en plus fortes, il faut que l’hébergement réponde au goût du jour concernant les équipements et l’aménagement. Ainsi, il est important de prévoir un budget spécial annuel de travaux pour relooker et rafraîchir les logements loués.

 

Quel gain ? Quel investissement ? Quelle fiscalité ?

 

Que ce soit pour acheter, rénover ou adapter un logis, la facture grimpe toujours très vite. D’après les avis faits en 2014, il faut en moyenne 76 000 euros pour faire une maison d’hôte et 91 000 euros pour concevoir une gîte.

Toutefois, un investissement peut être réduit par le biais des aides et des autres subventions locales. Les montants des aides varient en fonction des départements et c’est à chaque propriétaire de projet que reviennent le rôle de se documenter avant de se lancer dans l’activité. Pour le gain perçu par la location, il devient un peu difficile de généraliser. Annuellement, les gîtes de France ont un revenu brut de 10 700 euros et les chambres d’hôtes font 18 600 euros. Cependant, les prix sont variables d’une adresse à l’autre. Le taux de remplissage et les saisons d’occupations aussi varient de région en région. Ainsi, il est rare que cette activité puisse subvenir à elle seule aux besoins d’un ménager, il vaut mieux qu’il reste un complément de revenu.

Concernant la fiscalité, la gîte et la chambre d’hôte sont soumises au régime fiscal de la micro entreprise, mais on doit rejoindre les autorités compétentes pour profiter d’un abattement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *