Une demande de crédit à la banque ne se fait pas au pur bonheur de la chance. Il y a quelques éléments que vous devriez ne pas prendre à la légère. On peut parler par exemple de bien définir la somme à emprunter.

C’est à la fois un gage de l’obtention d’un taux modique à la banque, en plus de vous éviter une future situation de surendettement.

Vous vous questionnez alors sur quel montant emprunté à la banque ? Il y a quelques indices qui ne trompent pas quand il s’agit de calculer la somme idéale pour un crédit. La qualité de votre profil emprunteur en fait partie. Si vous avez envie d’attirer la sympathie des banques, se baser uniquement sur les simulations ne suffit pas. Vous devez à tout prix monter un dossier en béton.

Le plafond accordé pour les chouchous des banques

Les banques présentent leur offre de crédit à la consommation en insistant généralement sur le plafond du capital disponible, à savoir 75 000 euros. Mais attention, seuls les chouchous des établissements de prêts peuvent prétendre à ce genre d’offre. Par là, on entend, les emprunteurs qui justifient d’un emploi stable, d’un bon revenu mensuel, des garanties de remboursement de qualité et d’une assurance emprunteur au même niveau que celle de la banque. Avoir un apport personnel ne serait pas non plus du luxe.

Les chouchous des banques sont notamment ceux qui peuvent présenter un taux d’endettement de plus de 30 %, et ce, même pour un premier crédit. Outre de pouvoir prétendre au plafond des emprunts, ces derniers peuvent aussi négocier les meilleurs taux pour leur contrat. Les banques ne lésinent pas sur les moyens afin de les garder parmi leur clientèle. Et pour cause, la signature d’un contrat de crédit implique généralement aussi une domiciliation de compte courant.

Un petit crédit pour les petits revenus

Si par contre, vous avez des revenus modiques, on vous conseille les petits crédits. Vous vous demandez combien puis-je emprunter ? Vous pouvez demander un crédit affecté à moins de 10 000 euros ou prétendre à un crédit renouvelable. Tout dépend de vos besoins. Il faut savoir que le taux d’intérêt applicable pour votre emprunt dépendra du capital que vous demandez à la banque.

Par petit crédit, on entend les personnes en CDD, ceux qui ne touchent que des indemnités de retraites, ceux qui sont des salariés classiques dans l’entreprise où ils travaillent. S’engager dans un petit crédit impacte sur la durée de remboursement de l’emprunt et donc aussi sur les risques de surendettement. Moins l’emprunt s’étale dans le temps, moins il présente de risque pour votre portefeuille.

Un crédit renouvelable de moins de 3 000 euros pour les chômeurs

Si vous êtes chômeurs, les demandes de crédit seront plus compliquées, mais pas impossibles. On vous conseille les crédits renouvelables. Et en même temps, optez pour des emprunts de moins de 3 000 euros. Selon les banques, les personnes sans emplois peuvent n’avoir droit qu’à un capital plafonné à 2 000 euros. Pour ce faire, elles doivent présenter une caution solidaire en plus des dossiers de demande classique exigés par la banque : Carte d’identité, fiche de versement d’allocation chômage, certificat de résidence, assurance crédit, etc.

Le crédit renouvelable vous permettra de garder un certain niveau de vie et de faciliter la recherche d’un nouvel emploi. C’est un prêt personnel non affecté dont le capital pourra être utilisé pour n’importe quelle dépense. Il s’agit d’un contrat de 12 mois minimum, renouvelable tacitement. Si vous n’avez pas envie de reconduire l’emprunt, vous devez adresser une demande express auprès de votre banquier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *