enlèvement épave moto ce qu'il faut savoir.

Tous comme les véhicules en épave, les motos hors d’usage peuvent être aussi enlevées par un épaviste. Le principe reste le même, seulement, il faut savoir répondre aux exigences de la loi et de sa compagnie d’assurance. Certes, l’enlèvement de moto classé comme épave constitue une obligation pour soi-même que pour la loi. Pour ce faire, il faut procéder en 3 étapes.

Rassembler tous les documents nécessaires

Une fois que son scooter a fait l’objet de vérification par un représentant de sa compagnie d’assurance, il faudrait alors suivre les procédures pour l’enlèvement de l’epave moto. En d’autre mot, la première étape à faire reste la constitution de tous les documents nécessaires dont la carte grise qui doit mentionner la cession du scooter, le certificat de non gage, l’original et non la photocopie du VGE ou Véhicule Gravement Endommagé ainsi que la photocopie de sa pièce d’identité. La procédure d’enlèvement ne pourra alors se faire que sans la remise des documents complets auprès de l’épaviste. Par ailleurs, un scooter ne peut être déclaré comme épave si l’assurance n’intervient pas dans la constatation de son état. D’ailleurs, il s’agit d’une étape indispensable pour éviter de verser ses mensualités et pour résilier son contrat d’assurance. En rassemblant les documents demandés, l’épaviste peut alors réaliser l’enlèvement et la démolition en toute légalité et sans aucune reproche à l’égard du client et de la loi.

La prise de contact avec l’épaviste

Il s’agit de la deuxième étape une fois la constatation et la déclaration de l’épave moto achevées. La prise de contact avec l’épaviste se révèle être important afin de fixer la date et le lieu de l’enlèvement. Les deux parties doivent alors se mettre d’accord notamment sur les procédures à faire et sur le délai notamment de la remise du certificat de démolition. Il est important qu’un client fasse connaissance avec les spécialistes de l’enlèvement de son moto en épave et donc, de se renseigner sur les conditions exigées et sur la notoriété de l’entreprise. Par ailleurs, pour la prise de contact, sachez qu’il existe plusieurs manières de procéder. Si on ne dispose pas de temps pour un entretien direct avec l’épaviste, cela peut se faire aussi à distance soit via internet, par téléphone ou par mail. Il suffit alors d’envoyer toutes les informations indispensables ainsi que les photos de l’épave afin qu’il puisse préparer les équipements adéquats.

L’enlèvement jusqu’à sa démolition

L’enlèvement de l’épave moto ou scooter se fera à la date et à l’heure prévues avec ou sans la présence du client. Notons que dans la plupart du temps, l’intervention se révèle être gratuite. Ce qui ne posera aucun problème pour les clients. En d’autres termes, bien que l’on peut s’y mettre seul dans l’enlèvement de son épave, il se révèle être plus judicieux de faire appel aux experts. Sachant bien leur métier, ils ne rencontreront pas de problème au moment de l’enlèvement. En plus d’un gain de temps, on recevra aussi dans sa boîte à lettre le certificat de démolition sans qu’on se déplace ni que l’on s’inquiète des éventuels imprévus comme le retard de la livraison par exemple. Voilà comment faire pour enlever sa moto en épave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *