Ce qu’il faut comprendre sur la maladie des gencives

Les problèmes des gencives constituent un malaise courant auquel souffrent un grand nombre d’adultes. Contrairement à d’autres maladies, ils ne sont pas généralement pris au sérieux. Toutefois, lorsqu’ils ne sont pas traités, certaines pathologies peuvent causer de cancer, de maladies du cœur ou de diabète. Afin de ne pas en arriver là, il reste crucial de vous renseigner sur leurs causes et traitements.

Les facteurs de la maladie des gencives

Nombreuses sont les raisons accentuant le risque de l’affection des gencives. Mais avant d’entrer dans les détails, il vaut mieux commencer par cette petite définition :

Ce qu’on entend exactement par maladie des gencives

Également appelée maladie parodontale ou parodontopathie, la maladie des gencives se définit comme une infection bactérienne. Elle est à l’origine d’une inflammation des tissus qui supportent les dents. Cette pathologie se présente d’abord sous forme d’une gingivite puis une parodontite.

Cette première constitue la forme la plus connue des problèmes des gencives. Elle se développe quand la plaque dentaire s’accumule sur vos gencives et vos dents. Avec le temps, cette couche les endommage et les rend sensibles, enflées et irritées. Si l’affection n’est pas traitée à temps, elle se transforme en parodontite qui constitue un type de maladies beaucoup plus graves.

Quant à la parodontite, elle entraîne une infection démolissant l’os de soutien de dents. Cela provoque des saignements de gencives, une mauvaise haleine ou perte de dents. Pour certaines personnes, la maladie des gencives ne montre aucun symptôme. Si vous remarquez néanmoins quelque chose de différent dans votre bouche, n’hésitez pas à en parler à votre dentiste. Les professionnels de la maladie des gencives Marseille sont toujours disponibles pour vous aider.

Les causes des problèmes de gencives

La plaque dentaire fait partie des principaux responsables. Elle entraîne une accumulation des bactéries autour, entre et sur les dents. Pour l’enlever, il est vivement recommandé de brosser les dents au moins 2 fois par jour. Si elle persiste, elle provoque parfois des irritations puis saignements, gonflements, rougeurs des gencives. Elles sont au final très endommagées jusqu’à ce que les alvéoles dentaires soient aussi touchées. Cette dernière phase est intitulée la parodontite qui peut s’avérer irréversible entraînant la chute des dents. Quoi qu’il en soit, rien n’est mieux que de recourir à temps aux spécialistes de la maladie des gencives Marseille.

Les traitements de l’infection des gencives

Une fois que vous remarquez des problèmes au niveau de vos gencives, consultez un médecin-dentiste. Celui-ci vous propose de nombreuses solutions en fonction de la gravité de la situation.

Différentes options de traitement

Tout comme pour la majorité des types d’infection, le professionnel utilise généralement des antibiotiques afin que vos gencives retrouvent leur état normal. Soit il choisit une pilule d’antibiotiques soit il applique une injection directement dans la zone concernée.

Il peut également vous suggérer un détartrage : Ce traitement quant à lui consiste à nettoyer en profondeur entre vos dents pour enlever les tartres. Outre cela, il existe une solution plus avancée appelée gingivectomie. Celle-ci vise à ôter des tissus gingivaux. Pour ce qui est de la chirurgie à lambeau, elle est adaptée à une maladie des gencives beaucoup plus grave en recourant aux greffes de tissus.

Brosser les dents deux fois par jour

Les spécialistes de la maladie des gencives Marseille ne cessent de recommander leurs patients à brosser leurs dents après chaque repas. Cela constitue le minimum des mesures pour garantir une bonne hygiène bucco-dentaire.

Il est aussi préférable de brosser la langue puisque celle-ci peut abriter des bactéries. N’oubliez pas de nettoyer les espaces interdentaires tous les jours. Vous pouvez utiliser la méthode qui vous convient, que cela soit avec la soie dentaire, le fil ou des brossettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *